Les 5 questions à se poser avant de souscrire à un crédit immobilier

861
Partager :

La souscription à un crédit immobilier est une des étapes importantes dans la vie de nombreux ménages. Étant une démarche avec de multiples aspects à prendre en compte, il faut faire une étude au préalable avant de s’engager. Dans ce cadre, il est crucial de se poser les bonnes questions afin de prendre une décision réfléchie, adaptée à la situation. Si vous envisagez de souscrire à un crédit immobilier, voici 5 questions auxquelles vous devez répondre avant de vous lancer.

Quelle est votre situation financière ?

Un crédit immobilier est le meilleur moyen d’assurer l’achat d’un bien immobilier dans un meilleur délai. Néanmoins, il faut d’abord évaluer votre situation financière. Cela se rapporte à votre capacité de remboursement ainsi qu’à votre situation professionnelle. En effet, vous devriez avoir des revenus stables pour obtenir et contracter un prêt immobilier.

A lire en complément : Comment réussir votre demande de rachat de crédits ?

Si vous êtes salariés, il faut avoir un contrat CDI ainsi que des années d’ancienneté pour demander un prêt. Si vous êtes en profession libérale, les établissements prêteurs exigent généralement des bilans positifs des 2 ou 3 dernières années.

Quel serait votre apport personnel ?

L’apport personnel est le montant que vous avez déjà en main et que vous souhaitez miser dans votre projet immobilier. Cet apport est un point important pour solidifier votre dossier de demande de prêt. Il doit atteindre les 20 à 40 % de la valeur du bien immobilier que vous envisagiez d’acheter. Si la valeur de votre apport personnel est importante, vous pourriez avoir un taux de crédit plus avantageux.

A lire aussi : Les meilleures astuces pour négocier avec succès son prêt immobilier auprès d'une banque

Quelle est votre capacité d’endettement ?

Votre capacité d’endettement détermine la somme que vous pouvez demander pour votre crédit immobilier. Vous devriez alors vous référer au montant que vous pouvez consacrer aux mensualités en tenant compte de tous vos autres crédits en cours.

À noter que le total de vos mensualités doit rester en dessous de 30 % de vos revenus. Vous pouvez utiliser des simulateurs en ligne pour avoir une idée de votre capacité d’emprunt ainsi que des taux de crédits qui pourraient vous être attribués.

Quelle assurance de prêt emprunteur choisir ?

L’assurance de prêt emprunteur est incontournable lorsque vous demandez un crédit immobilier. Ce n’est pas une obligation légale, mais elle est généralement exigée par les assurances emprunteur. Vous pouvez prendre l’assurance collective proposée par l’établissement ou une assurance externe de votre choix. Si l’assurance collective est plus pratique, elle est plus chère et moins flexible.

Par contre, l’assurance externe est personnalisable et peut revenir moins cher, mais il faut bien choisir en fonction des garanties proposées, du taux de l’assurance crédit, des exclusions de garanties, des conditions de souscription et de résiliation.

Quels sont les dispositifs financiers à ma disposition ?

Avant de souscrire à un crédit immobilier, vérifiez si vous êtes éligible aux aides disponibles. En effet, celles-ci peuvent vous aider à optimiser votre apport personnel. Dans ce cadre, vous pouvez prendre le PTZ ou prêt à taux zéro, le prêt d’accession à la propriété ou encore le prêt à l’accession sociale.

Vous pouvez vérifier à la mairie ou auprès des organismes dédiés (ADIL ou caisse de retraite) si vous êtes éligible à une aide en particulier.

Partager :