Comment investir dans l’immobilier ancien en France quand on est expatrié ?

38
Partager :

A première vue, investir dans l’immobilier depuis l’étranger peut sembler difficile. Pourtant, pour de nombreux Français d’ici et d’ailleurs, investir dans la pierre ces dernières années demeure un des meilleurs placements financiers sur le long terme. Le site Meilleurtaux a réalisé une étude qui permet de comparer la rentabilité de 7 placements. On y trouve l’immobilier, les actions, le livret A, les Sicav monétaires, les obligations d’Etat, l’assurance vie, l’or. Le placement le plus performant est…roulement de tambour…l’investissement immobilier, et ce, depuis 20 ans.

Les freins pour investir dans l’immobilier ancien pour un non-résident

La distance apparaît comme un frein qui peut sembler décourageant.

A voir aussi : 3 Conseils pratiques pour réussir son investissement locatif

Cependant, grâce aux révolutions dans le secteur du numérique, gérer et acheter un bien à distance devient tout à fait envisageable. Cependant, attention à sélectionner avec parcimonie l’interlocuteur spécialisé ou expert, qui saura accompagner et concrétiser le  projet d’investir dans l’immobilier ancien. Dans tous les cas, l’investissement locatif à distance présente des avantages.

Les premières questions à se poser avant d’investir

Deux solutions permettent de résoudre les différentes problématiques liées à l’investissement locatif dans l’immobilier ancien lorsqu’on est expatrié. La première, et la plus simple, consiste à faire appel à un expert en investissement locatif clé en main. Un spécialiste qui saura vous aiguiller au mieux.

A lire également : Où investir en Pinel en région parisienne ?

La seconde solution est de se débrouiller seul(e), en respectant les différentes étapes pour réussir son investissement immobilier. Parmi celles-ci, il est nécessaire de penser au placement immobilier le plus intéressant (SCPI, investissement locatif, vente ou achat de viager, etc.). Également, réfléchir au type de bien immobilier souhaité (une maison, un appartement, un immeuble), mais aussi choisir le lieu le plus adapté à son investissement immobilier ancien, et se renseigner sur le dynamisme de la ville. L’important est de bien se renseigner. Comment ? En récoltant des informations sur le quartier, notamment grâce à internet, en allant sur le site de la Mairie de la ville ou de la région en question. En fait, internet reste assurément une bonne base pour comparer les biens immobiliers, analyser le quartier, le voisinage est l’un de vos meilleurs alliés. Cependant, encore une fois, rien ne remplace pour autant le contact humain, qu’il s’agisse de chasseurs immobiliers, agences immobilières, courtiers en prêt immobilier, savoir s’entourer est indispensable pour atteindre ses objectifs. D’autres interrogations surviennent souvent durant la mise en place d’un projet d’investissement d’une telle ampleur.

Comment contacter les agents immobiliers ? Il est possible, de nos jours, de contacter les agents immobiliers via leur site web, grâce à un simple formulaire, ou encore par téléphone. Il est possible de consulter directement les sites d’agences ou les sites d’annonces immobilières.

Comment faire une offre sans visiter le bien ?

L’un des principaux freins lorsqu’on envisage d’investir dans l’immobilier ancien est le fait d’être éloigné de ce dernier. En vérité, il est possible d’acheter un bien sans l’avoir visité, mais raisonnablement, ce n’est pas recommandé. Il est préférable de demander a minima une visite à distance avec le vendeur. De plus, les diagnostics immobiliers peuvent-être intéressants à consulter. Enfin, de plus en plus d’agences immobilières proposent les visites virtuelles. En effet, bien que les photos fassent office de preuve, cela ne convainc pas autant que la 3D, nouvelle technologie qui permet de mieux appréhender l’espace.

Google Maps permet, par ailleurs, de pouvoir se renseigner sur les espaces environnants de votre bien, avec la possibilité d’une vue d’ensemble à 360°.

Le temps, un frein à ne pas sous-estimer

En plus de la distance, s’ajoute souvent le manque de temps. Lorsqu’il s’agit d’investissement immobilier ancien, le plus rassurant est sans nul doute de se faire accompagner, notamment grâce à l’investissement locatif clé-en-main. Des professionnels experts dans l’immobilier pour expatriés proposent en plusieurs étapes de répondre de manière personnalisée et sur-mesure aux besoins et attentes de l’expatrié. Parmi ces étapes majeures on retrouve : prise de contact et diagnostic pour cerner au mieux votre besoin, la recherche du bien avec des offres qui correspondent au millimètre près à vos attentes, l’accompagnement pour le financement de votre bien, l’étape notariale, mais aussi les démarches liées à la rénovation, l’ameublement, la mise en location, l’expert met au service de l’investisseur son réseau off-market de qualité.

L’investissement locatif clé en main, le service qui résout ces freins

L’investissement locatif dans l’ancien pour des expatriés est donc loin d’être une aventure facile. Parler de financement, de travaux de rénovation ou encore d’impayés, semblent pour près de 70% des Français des étapes compliquées (enquête Masteos). Alors lorsqu’on vit loin du lieu où on désire investir, la réponse la plus simple et la plus efficace reste l’investissement clé en main grâce à un packaging immobilier locatif. Cette solution permet d’être accompagné de A à Z dans son projet d’investissement locatif clé en main dans l’ancien.

Partager :