Investissement immobilier en France : Conseils pour maximiser vos rendements

68
Partager :

Le marché de l’immobilier a traversé des moments forts en 2023. La crise continue à sévir dans certaines villes en 2024. Pour la contourner et maximiser vos rendements cette année, voici nos conseils !

Voici comment maximiser vos rendements avec la pierre en 2024

L’effondrement de l’immobilier locatif est un scénario très redouté par les investisseurs Français. Pour l’heure, cela demeure une crainte, et non une réalité. Il y a en effet des secteurs qui tirent leur épingle du jeu. Citons notamment la pierre ou l’immobilier en direct. En quête de rendements réguliers, les propriétaires bailleurs sont toujours nombreux à s’y lancer.

A voir aussi : Investissement en Haute-Savoie : quel type de logement acheter ?

Il est évident que le choix de la ville dans laquelle vous implantez votre bien immobilier est crucial. En effet, certaines communes offrent un meilleur rendement financier. Citons, par exemple, Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne. Là-bas, la rentabilité des biens locatifs avoisine les 7%. Qui plus est, le taux de vacance locative y est plus faible. Cela s’explique notamment par le nombre important de locataires (pour les T2 notamment), soit +40%.

Parmi les villes les plus rentables actuellement, il y a aussi Aubervilliers et Brest. Effectivement, celles-ci affichent des taux de rendement respectifs de 6,5% et 6% bruts. Dans la commune bretonne, par exemple, les loyers progressent notablement, et la volatilité des prix reste faible, offrant ainsi une stabilité immobilière exemplaire. Pour des conseils gratuits sur l’immobilier locatif, vous pouvez voir ici !

A voir aussi : C'est quoi un mandataire en assurance ?

Par ailleurs, les métropoles françaises proposent des opportunités d’investissement séduisantes. C’est notamment le cas de Rennes et de Bordeaux. Les prix immobiliers sont en baisse, et les loyers progressent. Pour les deux pièces, ces villes présentent des taux de rentabilité respectifs de 4,7% et 4,4%.

Montpellier et Nantes figurent également dans la liste des villes rentables, marquées par une tendance baissière des prix. Pour les T2 loués, leurs taux de rentabilité s’établissent respectivement à 5,3% et 4,7%, d’après ce site source.

D’autres pistes à creuser pour investir dans l’immobilier en 2024

Maintenant que vous connaissez les villes offrant de belles perspectives de rentabilité, vous pouvez vous lancer. Le but ici est de devenir rentier. Si votre budget ne vous permet pas d’investir directement dans l’immobilier locatif, il y a d’autres alternatives. Citons, par exemple, la pierre papier ou l’investissement en parts de SCPI.

De nos jours, vous pouvez acheter des parts de SCPI avec un budget restreint de quelques centaines d’euros. Après quelques mois, celles-ci peuvent dégager des revenus potentiels. Distribués trimestriellement, ceux-ci prennent la forme de dividendes (un peu comme la Bourse). En contrepartie de l’absence de gestion locative et immobilière, vous devez régler des frais annexes (en %).

Par ailleurs, démembrement de propriété reste une alternative intéressante pour investir dans l’immobilier. Dans ce cas, il est question de nu-propriétaire et d’usufruitier. Le premier détient les murs du bien démembré, mais ne peut pas l’occuper ni le mettre en location. Le second, quant à lui, peut générer des fruits (loyers) grâce à l’usufruit du bien.

Lors d’un démembrement de propriété, vous bénéficiez d’un prix d’acquisition décoté par rapport à la moyenne du marché. Une porte d’entrée pour les petits budgets désireux d’accéder à la propriété en 2024. Si vous êtes nu-propriétaire, vous ne percevez rien durant la période de démembrement. À l’extinction de l’usufruit, la pleine propriété vous revient de droit. Le moment venu, vous pouvez choisir d’occuper votre bien, ou de le mettre en location.

Partager :