SCPI : faut-il encore miser sur la pierre papier ?

722
Partager :

L’investissement immobilier en SCPI est depuis longtemps considéré comme un pilier solide de la constitution d’un patrimoine. En effet, c’est un produit extrêmement prisé qui a beaucoup gagné en popularité en quelques années. Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier, classées dans la catégorie de la « pierre papier », offrent des perspectives de rendement intéressantes, mais est-ce encore un véhicule de placement intéressant ?

Mode de fonctionnement d’une SCPI

Une SCPI est une structure d’investissement collectif spécialisée dans l’immobilier. Elle permet à un groupe d’investisseurs de mettre en commun leurs capitaux pour acquérir et gérer un portefeuille diversifié de biens immobiliers à travers l’achat de parts. Il s’agit ainsi de miser sur des parcs qui se compensent d’actifs diversifiés comme des bureaux, des commerces, des résidences, et même des actifs spécialisés comme les Ehpad ou les centres commerciaux. Chaque associé reçoit des dividendes proportionnels à leur participation initiale.

A lire également : Nantes, une ville étudiante dynamique offrant un excellent rendement locatif !

Les avantages que les investisseurs peuvent encore en tirer

Les SCPI présentent plusieurs avantages évidents encore en 2023 pour les investisseurs. Premièrement, c’est l’un des meilleurs moyens de profiter des atouts offerts par le marché de l’immobilier professionnel et commercial. Les épargnants pourront compter sur une grande diversité d’actifs utilisés par différents secteurs. De plus, l’investissement dans la pierre papier est plus accessible financièrement que l’achat direct d’un bien immobilier, car il est possible de souscrire des parts avec un montant relativement faible. En outre, c’est un véhicule de placement qui permet de déléguer la gestion locative et la gestion des biens à des professionnels. Par ailleurs, des domaines comme la logistique ou les infrastructures de santé ont actuellement un énorme potentiel en termes de production de loyers.

Attention à certaines limites

Malgré leurs avantages, les SCPI présentent également des limites à prendre en considération. Tout d’abord, les performances des SCPI peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs de risque. Le marché global de l’immobilier fait en plus face à de nombreuses incertitudes. Malgré une certaine résilience observée durant la période covid-19, une mauvaise gestion peut être fatale pour les rendements des associés. De plus, ils doivent être conscients que les parts de SCPI ne sont pas liquides et qu’il peut être difficile de les revendre rapidement aux prix souhaités. De plus, les SCPI sont soumises à des frais de gestion et des frais d’entrée, qui peuvent réduire le rendement global de l’investissement.

A lire en complément : Comment savoir si une ville se loue bien ?

Des précautions à prendre pour les investisseurs tentés

Tout d’abord, il est essentiel d’étudier attentivement les performances passées de la SCPI et d’évaluer sa stratégie d’investissement pour avoir de la visibilité sur sa stabilité. Il est également recommandé de se renseigner sur la société de gestion responsable de la SCPI, en examinant son expertise, sa réputation et sa capacité à gérer efficacement le portefeuille immobilier. De plus, il est conseillé de diversifier son portefeuille en investissant dans différentes options pour réduire les risques spécifiques liés à une seule SCPI.

En résumé alors, les SCPI, comme tout produit d’investissement, présentent un certain nombre de risques. Les rendements et performances offertes restent aujourd’hui intéressants, mais la prudence est toujours de mise avant de se lancer.

Partager :