L’investissement locatif sans apport

52
Partager :

Beaucoup de français s’intéressent de près à l’investissement locatif. En effet, l’immobilier est une source de revenus stables notamment si vous visez le bon bien dans le bon quartier.

Cependant, vous pouvez être freiné dans votre envie de vous lancer par un manque de liquidité pour un apport. Mais attendez une minute ! Vous n’êtes pas encore au courant qu’il est possible d’investir sans apport ?

A découvrir également : Quels sont les critères de choix d’une agence de gestion locative ?

Et oui, aujourd’hui, 60% des crédits immobiliers dans le cadre du locatif sont accordés sans apport. Alors, qu’attendez-vous pour constituer votre dossier ?

Il ne s’agit pas du seul avantage LMNP (il y a notamment ceux liés à la revente LMNP fiscalité. Mais c’est un autre sujet), mais il est de taille !

A lire aussi : Investir en Pinel : les raisons

Voici quelques conseils pour que votre demande de crédit se passe bien ! C’est par ici.

Les banques accèdent plus facilement à un crédit d’investissement locatif sans apport

Les banques accèdent plus facilement à un crédit d’investissement locatif sans apport

Vous êtes sûrement au courant qu’en temps normal, lorsque vous faites une demande de crédit immobilier classique, la banque vous demande un apport d’au moins 10% du bien afin d’accéder au crédit.

Sauf que, pour un investissement locatif, elle est plus à même de répondre favorablement à votre projet d’investissement sans apport car les loyers à eux seuls peuvent couvrir tout ou une majeure partie des mensualités.

Cependant, comme il y a toujours des risques, votre banquier peut toujours refuser votre dossier si celui-ci n’est pas en béton.

Condition n°1 : Êtes-vous un « bon client » ?

Pour que votre banque soit favorable à votre demande d’investissement locatif sans apport, vous devez au moins être un de leurs bons clients. Mais qu’est-ce qu’un bon client de la banque ? C’est celui qui souscrit à plusieurs offres. Un des services que la banque peut vous proposer dans le cadre de votre projet immobilier est de souscrire à une assurance comme l’assurance loyers impayés.

C’est une opération peut, en plus, être bénéfique pour vous car vous bénéficierez d’une protection en cas de défaillance de votre locataire. Bien entendu, être un client fidèle de la banque depuis quelques années et se montrer convaincant sont des atouts à ne pas négliger.

Condition n°2 : Votre dossier a-t-il été préparé avec « minutie » ?

La deuxième condition pour que vous obteniez votre crédit immobilier pour investir dans le locatif est la qualité de votre dossier. Ne négligez aucun détail notamment sur la faisabilité et la rentabilité de votre projet. Bien entendu, il s’agira de démontrer que votre projet immobilier est solide et que les revenus locatifs sont assurés : la qualité du bien, la localisation, la demande locative dans le quartier, les loyers, la proximité avec les commodités, etc.

Par contre, attention à trop se focaliser sur le futur car ce qui importe le plus pour la banque est votre situation actuelle. Montrez que vous disposez de revenus stables, apte à les rassurer : contrat à durée indéterminée, …

Condition n°3 : Avez-vous intégré tous les coûts de votre projet immobilier ?

Enfin, toujours dans le cadre de la préparation de votre dossier, vous devez savoir que la banque peut vous octroyer en général un crédit couvrant 110% du prix du bien en question. Ce pourcentage servant à couvrir toutes les charges relatives à l’acquisition du bien : frais de notaire, etc. Dans ce cas, soyez plus que précis dans vos calculs pour réaliser votre projet immobilier.

Partager :