Travaux des murs de copropriété : comment ça marche ?

Dans une copropriété, on n’est pas libre de réaliser des travaux à sa guise. Il faut prendre en considération les avis du syndicat et recueillir diverses autorisations. Quand il s’agit des parties communes telles que les murs, il faut déterminer s’ils sont porteurs ou non. Cela se précise simplement dans leur épaisseur. 

Les autorisations nécessaires sont relatives au type de votre concession. Selon que vous habitez en appartement ou dans une maison plain-pied, vous aurez des contraintes différentes.

A voir aussi : Pourquoi s’installer dans un espace de coworking à Lyon ?

Délimiter la zone de réalisation des travaux

Dans le cadre de la copropriété, il est important de connaître les parties concernées comme étant privatives de celles dites communes. Au moment d’aménager votre logement, l’aval des autres copropriétaires vous sera obligatoire si vous empiétez sur un espace commun. Ce sont surtout les parties ayant une incidence sur l’extérieur de l’immeuble qui sont concernées. 

Les règlements des syndicats de copropriété visent à garantir l’intégrité et l’harmonie du bâtiment. Leur avis aura un impact pour des travaux sur les murs de votre copropriété impliquant la création d’une fenêtre ou la restriction du balcon. 

A découvrir également : Comment faire baisser sa facture d'énergie ?

Connaître les statuts réglementaires

Pour entreprendre sereinement vos travaux vous aurez besoin des conseils utiles sur l’aspect réglementaire. Votre syndic attendra de votre part un exposé des faits en assemblée générale annuelle ou extraordinaire. Préparez donc en conséquence les documents qui se rapportent à votre règlement intérieur. 

Sollicitez des devis de professionnels assermentés pour défendre votre projet. Un huissier pourra vous accompagner dans les procédures administratives auprès des instances concernées et de l’architecte. L’établissement de l’état des lieux contradictoire est obligatoire. Son rôle est capital en cas de dommage causé. En effet, lors de sinistres les assureurs sont impartiaux sur la production de certains documents. Si la faisabilité de votre projet est avérée par le syndic, constituez activement votre dossier à présenter aux collectivités locales. Toutefois, vous aurez besoin d’une bonne évaluation financière, car ces démarches administratives représentent un certain coût.

Articles Similaires

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!