Est-ce qu’une SCI peut acheter des SCPI ?

256
Partager :
SCPI

Une SCI est une société civile qui est constituée d’une ou de plusieurs personnes qui se mettent ensemble pour acquérir un immeuble. Ce genre de société peut être une simple entreprise familiale mise sur pied pour acquérir des biens. Elle peut aussi être une société créée pour les investissements immobiliers. La SCPI, quant à elle, est une société civile de placement immobilier. Son objectif est de collecter des fonds pour l’achat des biens locatifs. Avec la SCPI, les bénéfices perçus sont partagés par les différents investisseurs sous forme de dividende. Une SCI peut-elle acheter des SCPI ? On vous propose cet article pour le savoir.

Le lien entre SCI et SCPI

Il existe un lien entre une SCI et une SCPI. Les SCI, tout comme les SCPI sont des entreprises d’investissement en actifs immobiliers. Autrement dit, elles acquièrent toutes 2 des biens immobiliers. Cependant, dans une SCI, la responsabilité est plus grande du fait qu’elle appartienne à un cercle restreint d’individus. Ceux-ci gèrent directement les biens qu’ils acquièrent. Leur succès dépend donc de leur gestion.

A lire en complément : 3 Conseils pratiques pour réussir son investissement locatif

En revanche, une SCPI est composée de plusieurs personnes qui investissent dans un même actif sans forcément se connaître. Toutefois, une SCPI est dirigée par une société sans engagement des différents investisseurs. La société leur reverse seulement les bénéfices. Il est nécessaire d’avoir ces différentes clarifications pour mieux répondre à la question.

La SCI peut acheter des parts SCPI

Vu le concept de création et l’orientation des SCI, il leur est bel et bien possible d’acquérir des parts de SCPI. Les Sociétés Civiles Immobilières sont dirigées par des personnes morales dont la responsabilité n’est partagée qu’entre les membres qui les composent. Ceux-ci peuvent de ce fait décider en toute liberté d’investir dans une SCPI.

A lire en complément : Pourquoi acheter un appartement à Barcelone 

Le but des SCPI étant d’avoir le maximum d’individus pour maximiser leurs profits, celles-ci sont ouvertes à tout type d’investisseurs. Pourvu que ces derniers respectent leur mode de fonctionnement et soient capables de fournir les pièces justificatives demandées pour l’achat des parts.

Les SCI sont constituées d’associés. Il leur est donc possible d’acquérir dans ce contexte des parts de SCPI. Cependant, cela devra se faire suivant certaines conditions.

Comment une SCI peut-elle investir dans des SCPI ?

Une SCI ne peut acquérir que des parts de SCPI de rendement. Pour le faire, elle a deux options. Premièrement, elle peut passer par un crédit immobilier. Deuxièmement, elle peut acquérir des parts en puisant directement dans les avoirs en banque de la société.

L’investissement d’une SCI dans une SCPI est profitable dans le fait qu’elle bénéficie ainsi d’un revenu qui ne nécessite pas une gestion directe du bien. C’est la SCPI qui devra se charger de gérer les actifs pour permettre à la SCI d’encaisser les revenus.

L’hébergement d’une SCPI dans une SCI

Pour réussir à maximiser les revenus d’une SCI, il est possible d’y loger une SCPI. Cette opération est une option très rentable. Pour ce faire, la SCI aura besoin de l’aide de professionnels en SCPI. La particularité d’une SCI est qu’elle est conçue de manière à éviter la division des membres la constituant.

Pour faciliter le logement d’une SCPI dans une SCI, il faudra passer par la méthode de l’ingénierie patrimoniale. Celle-ci permet d’effectuer le logement en toute sécurité. Cependant, l’investissement d’une SCI dans une SCPI namoindrit en aucun cas les parts de SCPI acquises comme le fait la SCI.

Partager :