Quel RFR pour Exonération taxe habitation 2019 ?

46
Partager :

L’ exonération de la taxe sur le logement reste pertinente, mais la réforme est modifiée pour 2021. Il y aura des exonérations fiscales totales en 2021, mais certains ménages devront attendre jusqu’en 2023. Nous faisons le tour de la réforme en répondant à toutes vos questions que je reçois régulièrement : Qui sera exonéré de la taxe sur le logement en 2021 ? À partir de quelle date la taxe sur le logement sera-t-elle abolie pour tous ? Quand et comment modifier vos paiements mensuels ? La réforme A à Z est détaillée afin de pouvoir calculer le gain même pour ceux qui n’atteignent pas le seuil de référence de l’impôt sur le revenu afin que chaque cas particulier trouve une réponse à sa question.

Résumé

Lire également : Quel statut juridique choisir pour de l'Achat-revente ?

  • Quels sont les impôts sur le logement et les redevances de télévision abolis en 2021 fichier ?
  • L’ exonération de l’impôt sur le logement de 2021 est reportée à 2023.
  • Quel seuil doit-on respecter pour bénéficier de l’exonération de la taxe sur le logement ?
  • Le plafond fiscal de référence qui doit être exonéré de l’impôt sur le logement de 2021 dépend des « demi-parts ».
  • Allègement partiel de l’impôt sur le logement en cas de dépassement de la limite de revenu imposable de référence.
  • Quand et comment puis-je réduire les paiements mensuels de mon impôt sur le logement en 2021 ?
  • Quelle date devrait-on utiliser pour le revenu fiscal de référence utilisé pour supprimer la taxe sur le logement ?

Quelles sont les taxes sur le logement et les redevances télévisées abolies en 2021 ?

Comme vous le dites tout de suite, seule la taxe sur le logement est assujettie à l’exemption. Le texte indique que c’est la taxe sur le logement de la résidence principale qui est potentiellement exonérée. Vous continuez à payer la taxe foncière et en particulier la taxe audiovisuelle que apparaît déjà sur votre taxe de logement. L’abolition ne concerne que la taxe sur le logement.

L’ exonération de l’impôt sur le logement de 2021 est reportée à 2023.

Le projet prévoyait l’annulation de la taxe sur le logement de tous. Enfin, seuls 80% des Français ne paieront plus cette taxe pour cette année. Les autres devront attendre 2023. Un seuil de revenu ne doit pas être dépassé. Si vous êtes en dessous du seuil, vous n’aurez pas de taxe sur le logement en 2021. Sinon, vous le paierez cette année. Ceux qui dépassent le seuil bénéficieront d’une exemption de 30% en 2021 et 65% en 2022 avant l’annulation totale en 2023.

A lire en complément : Pourquoi acheter une maison neuve ?

Simulation : Mr Correcetontax paie habituellement 1000€ d’impôt sur le logement. Il est l’un des 20% de Français au-dessus du seuil en 2021. 1) Sa taxe de logement 2021 n’est pas annulée. 2) Il a encore une réduction de 30% ; 3) Il devra payer 700€ cette année. Si elle dépasse le seuil de l’année prochaine, la taxe sera de 350€.

Dans pour bénéficier de l’exemption complète, vous devez respecter les conditions que nous verrons ci-dessous afin de pouvoir bénéficier de la suppression. Ils devront être respectés année après année. Une personne qui voit son revenu augmenter peut être exonérée de l’impôt sur le logement en 2021, mais doit le payer en 2022. Inversement, vous devrez peut-être le payer cette année et ne pas le souffrir l’année suivante si votre revenu diminue.

Quel seuil faut-il respecter pour bénéficier de l’exonération de la taxe sur le logement ?

Les autorités fiscales étudieront le revenu fiscal de référence (RFR) . Nous expliquerons cette notion à la fin de l’article, sachez qu’il suffit de regarder vos avis fiscaux pour connaître le RFR. Si votre revenu fiscal de référence est inférieur au plafond prévu à l’article 1414C, vous serez exonéré de l’impôt sur le logement de 2021. Ce seuil à ne pas dépasser dépendra de votre situation familiale et plus précisément du nombre d’actions fiscales figurant sur vos avis fiscaux. Les plafonds ont augmenté en 2021 car ils sont indexés sur la même échelle comme tranches d’imposition.

1) Pour une personne seule sans enfant à charge (1 partie), le plafond du RFR est de 27 761€.

2) Le texte prévoit alors d’augmenter le seuil de 8 225 euros pour les deux demi-actions suivantes. Ainsi, pour les couples mariés ou rythmés (2 parties), le plafond de la référence de revenu fiscal est de 44 211€ (ou 27 761 8225 8225). Cette astuce fonctionne également pour le célibataire qui a deux enfants. Il a 2 actions donc son seuil est également 44 211€.

3) Le texte prévoit alors d’augmenter le seuil du revenu fiscal de référence de 6 169 euros par demi-action supplémentaire au-delà de 2 actions.

4) Un rajustement progressif (donc inférieur à l’exemption totale de 2021) sera appliqué pour éviter l’effet de seuil. Pour comprendre simplement, on pourrait dire que si vous êtes célibataire et que vous dépassez peu le seuil, vous aurez un rabais partiel sur votre taxe de logement. Même chose pour les couples avec un seuil plus large. Nous précisons le détail et la nuance de ce seuil calcul ci – dessous.

La règle est donc assez complexe. Votre RFR ne doit pas dépasser 27 761€ (1 partie), majoré de 8 225€ pour les deux demi-parties supérieures à 1 (soit 1,5 et 2), plus 6 169€ pour chaque demi-action suivante (c’est-à-dire après 2). Vous devrez étudier votre avis fiscal (vous trouverez votre avis fiscal dans votre zone fiscale ici) pour voir le RFR et le nombre d’actions. Je peux citer quelques exemples et faire un tableau récapitulatif.

Simulations :

1) Couple avec un enfant à charge : 2,5 parties. Exonération de la taxe sur le logement 2021 si le RFR est inférieur à 27761 8225 8225 6169 ou 50,380€. Allégement progressif si le RFR est compris entre 50 380€ et 52 436 euros.

2) Célibataire avec un enfant : 1,5 parties. Les deux premières parties (pour 1,5 et 2) valent 8 225€ et non 6 169€. Ce monsieur sera exonéré de la taxe sur le logement si le RFR est inférieur à 27 761 8 225 ou 35 986€. Il bénéficiera d’une réduction partielle si son RFR est compris entre 35 986€ et 37,528€.

Le plafond de revenu ne doit pas être dépassé pour être exonéré de l’impôt sur le logement 2021.

Unités Revenu fiscal pour l’exonération totale Revenu d’impôt pour l’exonération partielle
1 27 761€ 28 789€
1.5 35 986€ 37 528€
2 44 211€ 46 267
2,5 50 380€ 52 436€
3 56 549€ 58 605€
3.5 62 718€ 64 774€
4 68 887€ 70 943€
4.5 75 056€ 77 112€
5 81 225€ 83,281€

Un calcul qui semble simple mais laisse place à plusieurs questions d’optimisation : quelle moitié part pour les cases « invalidité », » actions monoparentales » et quarts…, quelle date prendre pour le RFR, quel sera le montant de l’allégement partiel, pouvons-nous réduire les paiements mensuels à l’avance et… ? Nous étudierons en détail ces questions.

Le plafond fiscal de référence qui doit être exonéré de l’impôt sur le logement de 2021 dépend des « demi-parts ».

La question est de savoir si toutes les parts d’impôt sont prises en compte dans le calcul de la taxe sur le logement. D’une part, sachez que le premier et le deuxième enfant à charge vaut une demi-part tandis que le troisième vaut une part complète. En outre, plusieurs les cas spécifiques permettent des demi-parts supplémentaires : parent monoparentale, handicap, enfant élevé seul 5 ans

Exemple :

M. Correcetontax a un enfant et vit seul, il peut cocher la case T « parent isolé ». Il a donc 2 actions parce qu’une demi-part grâce à l’enfant et une autre grâce à la case T. Pour le calcul de l’exonération de la taxe sur le logement, son RFR est-il inférieur à 27 761 8225 ou 27 761 8225*2 ?

La loi précise que « l’article 1414C s’applique aux contribuables dont le revenu… a augmenté de 8 225 euros pour chacune des deux premières actions et de 6 169 euros pour chaque demi-action. C’est une bonne nouvelle, toutes les parts sont comptabilisées dans le plafond.

Pour les quarts d’actions (enfant sous garde de remplacement), le seuil est divisé par deux. C’est quelque chose de récurrent dans les calculs et les déductions et est essentiel pour respecter une certaine précision entre les individus. Si vous avez 1,25 actions, le plafond de le RFR ne doit pas dépasser 27 761 8225/2.

Allègement partiel de l’impôt sur le logement en cas de dépassement de la limite de revenu imposable de référence.

Le calcul du plafond est assez drastique. Si vous êtes célibataire et que votre revenu fiscal de référence est de 27 761€, vous payez la taxe sur le logement ! Le gouvernement prévoit donc un effet lissant avec tolérance. Le texte précise que le lissage est accessible pour ceux qui sont entre 27 761€ et 28 789€ pour la première partie. Vous trouverez le deuxième seuil permettant un soulagement partiel pour chaque situation dans le tableau ci-dessus.

Une autre bonne nouvelle qui permettra à plusieurs personnes de bénéficier d’un petit rabais. Maintenant que vous avez compris, la grande question : comment cet effet seuil sera-t-il calculé ? Quelle sera votre exonération partielle d’impôt foncier en 2021 si vous dépassez la limite du RFR mais que vous êtes inférieur au deuxième seuil de lissage ?

Faites attention au calcul appris. Il est nécessaire d’identifier trois variables : « 1 » : RFR « 2 » : Plafond du seuil de lissage (le deuxième plafond pour ceux qui dépassent le premier qui permettra un rabais inférieur). « 3″ : Le revenu fiscal de référence RFR (qui se situe donc entre le plafond du seuil 1 et le plafond de lissage 2).

Les autorités fiscales effectueront le calcul suivant : (plafond du seuil de lissage — RFR)/(plafond de seuil de lissage — plafond de seuil RFR) qui équivaut à (2 — 3)/(2 — 1). Cela donnera le pourcentage d’exemption dont vous pouvez bénéficier. Ceci est très complexe expliqué par écrit, prenons un exemple concret en termes numériques pour le voir plus clairement.

Simulation :

M. Corrigetonimpôt est célibataire et son RFR est de 27 900€. Il ne peut bénéficier de la réforme parce qu’elle est au-dessus du plafond (27 761 euros). Cependant, il aura toujours un rabais car il est en dessous du lissage seuil (28,789€). Quelle sera son exonération fiscale pour la maison ?

Les autorités fiscales calculeront : (Plafond du seuil de lissage — RFR)/(Plafond du seuil de lissage — plafond du seuil RFR) = (28 789 — 27 900)/(28 789 — 27 761) = 86 %. Cela signifie que M. Correcetontax bénéficiera de 86 % des avantages de la mesure au lieu de l’ensemble !

— En 2021, les particuliers admissibles ne paient plus l’impôt sur le logement. M. Correcetontax ne peut être exonéré parce qu’il dépasse le plafond RFR. Cependant, son RFR lui permet d’avoir le lissage : il verra sa taxe baisser de seulement 86%.

En fin de compte, le calcul est assez logique. Plus vous serez éloigné du seuil, plus votre taxe sur le logement sera faible. Pour ceux qui dépassent le seuil du RFR de seulement quelques euros, la réforme de la taxe sur le logement leur permettra de payer presque rien en 2021.

Quand et comment puis-je réduire les paiements mensuels de mon impôt sur le logement en 2021 ?

Si vous remplissez les conditions pour être exonéré de votre impôt sur le logement de 2021, vous pouvez tout à fait prétendre réduire vos acomptes provisionnels mensuels pour gagner du pouvoir d’achat. Soit vous passez par votre espace en ligne sur » tax.gov » pour réduire vos délais dans la section « payer—> modifier mon débit ». Soit vous appelez votre centre d’échantillonnage. Prenez soin d’agir le plus rapidement possible pour modifier le prélèvement dès que possible.

Quelle date devrait-on utiliser pour le revenu fiscal de référence utilisé pour supprimer la taxe sur le logement ?

C’ est la question importante ! Quel sera le revenu fiscal de référence utilisé pour l’exonération de l’impôt sur le logement ? Le texte est très clair : « L’article 1414 C s’applique aux contribuables dont le montant de revenu au cours de l’année précédant l’année visée par l’impôt est imposé ». Pour l’impôt sur le logement de 2021 (impôt établi en 2021), le revenu d’impôt de référence 2020 est retenu. Il s’avère que le revenu 2020 est déclaré en mai 2021 ! Vous devez donc examiner la déclaration de revenus ou l’avis d’imposition en relation avec la déclaration faite en mai 2021.

Bien sûr, nous devrons examiner le RFR de l’année suivante pour l’exonération de la taxe sur le logement en 2022. Vous avez peut-être bénéficié de l’exonération d’impôt sur la propriété en 2020 et ne l’êtes plus en 2021 si votre revenu fiscal de référence augmente. La déclaration de revenus est primordiale car elle déterminera le montant de votre revenu fiscal de référence qui servira de base au calcul de l’exonération de l’impôt sur le logement. Il est nécessaire de prévoir de réduire le RFR au maximum si vous êtes proche des seuils. Pour comprendre le calcul du revenu fiscal de référence et réussir à le réduire au maximum, vous pouvez consulter cette annexe : Comment réduire votre revenu fiscal de référence ?

Partager :