Comment est calculé IS ?

48
Partager :

Pour la plupart des contribuables, la méthode de calcul de l’impôt sur le revenu est un mystère. Comme il suffit de remplir la déclaration et de laisser les autorités fiscales prendre soin du reste, on croit qu’il n’est pas nécessaire d’entrer dans les détails. Pourtant, il est bon de savoir comment se déroule le calcul de l’impôt, ne serait – ce que pour bénéficier de déductions, de réductions et d’autres crédits — par exemple, en utilisant un simulateur d’impôt. Faisons le point.

Les quatre étapes du calcul de l’impôt

L’impôt sur le revenu est calculé en quatre étapes principales.

A lire également : Pourquoi comment construire sa maison en Bretagne ?

1. Calcul du revenu net imposable

Le revenu imposable net est le revenu total de la maison fiscale, c’est-à-dire tous les montants reçus au cours de l’année et imposés selon l’échelle progressive. Ceux-ci comprennent : les salaires, les revenus provenant d’une activité indépendante (professions libérales ou agricoles, commerçants, entrepreneurs indépendants…), les prestations (chômage ou autre), les pensions (pension alimentaire, retraite), les rentes viagères, les revenus de la propriété, etc.

A partir du montant obtenu, déductible les dépenses (dépenses réelles, pension alimentaire, cotisations…), les allocations et les déficits doivent être supprimés. Le reste est le revenu net imposable, qui sert de base au calcul de l’impôt. Mais nous devons encore diviser ce montant par le nombre de parts fiscales.

A voir aussi : Comment obliger son voisin à couper ses arbres ?

2. Part du quotient familial

La composition de la maison fiscale fait partie de la méthode de calcul de l’impôt sur le revenu. Essentiellement, plus les membres de la maison fiscale sont nombreux, plus l’impôt est réduit. Chaque individu correspond à une part fiscale : un adulte vaut une part, un enfant vaut une demi-part, et une personne doit être mariée ou rythmée pour que le couple puisse compter comme deux parts. Un couple marié avec deux enfants est donc imposé sur la base de 3 parts (2 ½ ½).

Ces données permettent de calculer le quotient familial en divisant le revenu net par le nombre d’actions. Par exemple, pour un couple dont le revenu net imposable est de 36 000 euros (ayant déjà appliqué l’allocation de 10 % pour frais réels), le quotient familial est de 12 000€.

3. Calcul de l’impôt brut

Le revenu net imposable est le montant assujetti au barème progressif de l’impôt sur le revenu (lui-même révisé annuellement pour suivre l’inflation). En 2019, l’échelle est la suivante :

Tranches Taux d’imposition
De 0€ à 9 964€ 0%
de 9 964€ à 27 519€ 14%
de 27 519€ à 73 779€ 30%
de 73 779€ à 156 244€ 41%
Au-delà de 156 244€ 45%

Seule la somme qui entre dans une tranche donnée est prise en compte. Par exemple : (12 000 — 9 964 = 2 036) x 14% = 285,04€. Vous devez ensuite multiplier ce montant par le nombre d’actions fiscales, c’est-à-dire 285,04 x 3 = 855.12€. C’est ainsi que l’impôt brut est calculé.

4. Calcul de l’impôt net sur le revenu

Pour conclure le calcul de la taxe, il faut prendre en compte plusieurs paramètres :

  • Le plafond du quotient familial (fixé à 1 551 euros par demi-action supplémentaire, sauf exceptions).
  • La coupe de cheveux, un mécanisme pour réduire le montant de l’impôt sur le revenu. Il s’applique dès que la taxe est inférieure à 1.594€ pour un célibataire et 2.626€ pour un couple (plafonds 2019).
  • Réduction sous conditions de revenu (20% de moins sur l’impôt).
  • Avantages fiscaux (réductions et crédits d’impôt).

Voilà comment obtenir le montant net de l’impôt sur le revenu. Sans parler de recalculer le tout en ce qui concerne l’échantillonnage à la source. Ici, un simulateur fiscal peut être d’une grande aide… ainsi que des conseils de spécialistes tels que Capital.

Utiliser un simulateur d’impôt sur le revenu

Comme vous pouvez le voir, le calcul de la taxe est une opération complexe qui nécessite une connaissance approfondie de la fiscalité. Le meilleur est d’utiliser un simulateur d’impôt sur le revenu : cela vous permet d’obtenir votre revenu fiscal de référence et de connaître à l’avance le montant de votre impôt, en tenant compte de tous vos reçus en espèces et avantages fiscaux auxquels vous êtes admissible. En particulier, il y a le simulateur gouvernemental à découvrir sur le site officiel.

Partager :