Les meilleurs quartiers de Marseille pour habiter

22
Partager :

Sur les bords de la Méditerranée, Marseille est la seconde ville française par sa population. Éternelle rivale de la capitale, elle compte près de 900 000 habitants sur une superficie de 240 km². Si vous envisagez d’y emménager, quels sont les quartiers Marseillais à privilégier ?

Le Panier, le cœur du Vieux Marseille

Le palier est un quartier Marseillais situé dans le second arrondissement. Il est facilement identifiable puisque c’est la partie la plus ancienne de la ville. Ce cœur historique est constitué de vieilles ruelles étroites, de bâtisses anciennes et de trois places :

Lire également : Faut-il investir dans une résidence étudiante ?

  • la place de Lenche : autrefois baptisée place Saint Sauveur, elle est située non loin du Vieux-Port et de l’hôtel de ville. La place de Lenche finit par prendre le nom de la famille Linciu venue de Corse et qui y construisit un hôtel particulier au cours du 15e siècle. De nos jours, la place de Lenche accueille le marché hebdomadaire ;
  • la Place de Lorette : accessible depuis le chemin de Lorette, la Place de Lorette est une immersion dans l’esprit du 16e siècle. C’est un espace qui accueille de nombreux événements toute l’année. la Place de Lorette est idéalement située entre à un jet de pierre du Centre de la Vieille Charité ;
  • la Place des Moulins : ce lieu doit son nom à la présence d’une quinzaine de moulins à vent dans les hauteurs à la fin du 19e siècle. Aujourd’hui, trois seulement ont été préservés. Le lieu est agréable avec ses terrasses de café ombragées. Mais les secrets de cette place se cachent sous terre. Des espaces souterrains qu’il est possible de visiter.

Le quartier du Panier est l’un des plus touristiques de Marseille. Dès que les beaux jours reviennent, de nombreuses festivités et animations s’y déroulent.

Le Vallon des Auffes, l’esprit village de pêcheurs

Loin de l’effervescence du centre-ville de Marseille, le vallon des Auffes est un havre de paix au bord de la Méditerranée, face aux îles du Frioul.

A découvrir également : Quels sont les conditions pour obtenir un logement social ?

Autrefois, ce fut un petit port de pêche comme on en trouvait. C’est d’ailleurs de son histoire que lui vient le nom de “Auffes”. En provençal, auffo est le nom donné à des graminées locales utilisées dans le tressage de certains équipements dédiés à la pêche comme les cordes ou les filets.

Durant le 19e siècle, un pont de plus de 60 mètres de longueur est édifié. Il enjambe aujourd’hui encore le port. Car ce quartier est toujours un adorable village de pêcheurs pittoresque et apaisant. Le cadre est appréciable toute l’année. Les nombreuses terrasses sont un régal pour profiter de la vue tout en appréciant l’une des spécialités culinaires marseillaises.

Rien d’étonnant que ce cadre soit régulièrement choisi par le 7e art comme décor naturel.

La Pointe Rouge, des airs de vacances

Située dans le quartier du 8ème arrondissement de Marseille, la Pointe Rouge englobe le port de plaisance et la plage éponymes. Cette dernière est par ailleurs la plus grande plage naturelle de la cité phocéenne. Celle du Prado qui est probablement plus célèbre est plus petite, mais surtout artificielle.

La plage de la Pointe Rouge fait le bonheur de nombreuses familles et habitants du quartier en profitent toute l’année. Il faut dire que de multiples activités y sont possibles en particulier nautique.

Pour autant, ce quartier marseillais est relativement récent. Entre les années 1960 et 1970, des aménagements ont été réalisés autour de la plage et l’immense port de plaisance construit. Il dispose ainsi de 1800 places.
Idéalement situé entre Montredon et la Vieille Chapelle, la Pointe Rouge est un quartier très prisé. En plein été, il est très animé et arbore des airs de vacances.

La Joliette

Au nord du Panier et du Vieux-Port et du Panier, la Joliette est le quartier économique de Marseille. Tout du moins jusqu’au milieu du XXe siècle. Depuis, les autorités la relancent au travers de l’ambitieux projet Euroméditerranée.

Il faut dire que ce quartier-village dispose de bien des atouts. Il est notamment orienté vers la mer et son cadre agréable. D’ailleurs, les Marseillais ne sont pas les premiers à avoir apprécié la Joliette. Jules César lui-même y aurait établi un campement. C’est pour cette raison que le quartier porte le nom de Joliette.

Au milieu du 19e siècle, le Vieux Port est à l’étroit. Une extension est alors réalisée, ce qui aboutit à la construction du bassin de la Joliette. Cet essor s’essouffle jusqu’au lancement du projet Euroméditerranée. Le quartier reprend alors vie.

Celui-ci est d’autant plus agréable que c’est un quartier tout à fait digne d’intérêt en matière d’architecture et d’animations culturelles. Il y a en particulier l’impressionnant bâtiment de la FRAC (Fonds Régionaux d’Art Contemporain) et ses voûtes facilement reconnaissables. Ce lieu abrite quantité d’expositions et d’événements culturels tout au long de l’année.

Autre monument incontournable du quartier de la Joliette, l’imposante cathédrale Sainte Marie Majeure que les Marseillais appellent “La Major”.

Partager :