Ce qu’il faut savoir sur le rachat de crédit immobilier

Tout détenteur d’un prêt immobilier d’un se pose au moins une fois cette question : puis-je réduire le coût de mon prêt ? Le rachat de crédit réduit le poids des paiements mensuels ou réduit la période de remboursement, ce qui peut générer des gains de plusieurs milliers d’euros. Toutefois, plusieurs conditions doivent être remplies pour que l’opération soit tentée.

3 critères à prendre en considération

Heureux sont ceux qui ont pu bénéficier des conditions d’emprunt au cours des deux dernières années. Le taux d’intérêt sur 20 ans a toujours été inférieur à 2%, un seuil exceptionnel qui a permis à de nombreuses personnes de concrétiser leurs projets immobiliers. Il n’est pas trop tard pour ceux qui ont emprunté à un taux plus élevé. Le remboursement de leur prêt leur permettra de bénéficier des conditions actuelles. Cependant, il est nécessaire d’accumuler 3 critères avant de s’embarquer.

A voir aussi : La loi Pinel est-elle intéressante ?

Différence de taux : La différence entre le taux initial et le taux du marché doit être d’au moins un point de pourcentage. Si vous avez emprunté à 3,5 %, le taux actuel sur la période restante doit être d’au plus 2,5 %. Cette règle n’est pas intangible. Pour autant que le montant impayé soit élevé, la différence entre les deux taux peut être d’environ 0,7 point de pourcentage.

Période de remboursement résiduelle :

L’ opération de rachat de prêt immobilier est pertinente si vous avez au moins la moitié, mieux, les deux tiers à rembourser. C’est en effet dans les premières années du prêt que l’intérêt est remboursé. Lorsque la part du capital incluse dans les paiements mensuels devient importante, une réduction du taux perd sa justification.

A découvrir également : Faut-il renégocier son assurance prêt ?

Montant à rembourser : Le capital restant dû doit être supérieur à 70 000€. En dessous de cela, il sera difficile de faire appliquer une demande de renégociation de crédit.

Simuler et comparer les offres de rachat

Ces critères ne sont pas gelés et peuvent être ajustés à la marge en fonction de l’enregistrement. La première étape consiste à interroger votre banquier sur une éventuelle renégociation des conditions de votre prêt. Elle devra être particulièrement convaincante pour accepter de réduire ses marges. S’il y consent, il se peut que le taux qu’il vous propose ne soit pas un rendement supérieur à celui d’une offre concurrentielle. Avant de frapper à la porte d’une autre banque, étudiez la faisabilité de votre application.

Tout d’ abord, analysez les conditions de votre prêt (montant impayé, période de remboursement, taux nominal, taux effectif global, taux d’assurance). Notez également le montant des pénalités de paiement anticipé qui sont dues à la banque que vous êtes sur le point de quitter. Ensuite, effectuez plusieurs simulations avec des outils de calcul gratuits et rapides mis en place par les établissements de crédit et les courtiers spécialisés. Cela vous permet de comparer les données de crédit initiales avec les offres actuelles, et de voir si le remboursement de votre prêt est avantageux.

Le rachat de crédit immobilier continue l’une de ces deux situations :

  • diminuer le paiement mensuel pour réduire la dette et augmenter le pouvoir d’achat
  • ou réduire la période de remboursement en conservant le même paiement mensuel.

L’ objectif, dans les deux cas, est de réduire le coût du crédit . La deuxième option génère des gains plus importants, le taux d’intérêt étant tout à fait inférieur la période de remboursement.

Mettez vos chances de votre côté en utilisant les services d’un courtier. Cet expert trouvera pour vous l’offre d’achat arrière crédit immobilier le mieux adapté à votre situation.

Veuillez noter que le remboursement de votre prêt immobilier est une occasion de changer votre assurance emprunteur. Ici encore, l’intermédiation d’un courtier vous permettra de prendre les garanties les plus avantageuses en termes de couverture et de tarifs.

Articles Similaires

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!