Ce qu’il faut savoir sur le rachat de crédit immobilier

1515
Partager :

L’ échange de crédits immobiliers vous permet de regrouper tous vos crédits en un seul paiement mensuel. Si son principe est simple, cet article vous comprenez tout de cette opération financière.

A voir aussi : Comment évaluer les besoins en assurance habitation de votre SCI de propriétaire non occupant

Table des matières

  • Qu’ est-ce que le rachat de crédit ?
  • Comment fonctionne le rachat du crédit immobilier ?
  • Quand et comment faire un rachat de crédit immobilier ?
  • Vous avez l’intention d’acheter de l’immobilier ?
  • Quels sont les taux de remboursement du crédit immobilier ?
  • Quels sont les frais de rachat de crédit immobilier ?
    • class= »EZ-toc-heading-level-2″>IRAS : Remboursement anticipé Frais de
    • courtage
    • Frais de garantie
    • Frais d’assurance Frais
    • de dossier

Qu’est-ce que le rachat de crédit ? Le remboursement du crédit immobilier est une opération financière qui permet de combiner les paiements mensuels de plusieurs prêts en cours en un seul prêt, et donc un seul paiement mensuel sur un montant total.

A lire également : Comment transporter un matelas facilement ?

Le rachat de crédit est possible pour pratiquement tous les types de crédit à la maison et à la consommation :

  • Crédits automobiles ;
  • Crédits pour travaux ;
  • Prêts personnels ;
  • Crédits renouvelables ;
  • les découverts bancaires
  •  ; Prêts immobiliers sous quelque forme que ce soit (taux fixe ou variable, avec ou sans hypothèque).

Comment fonctionne le rachat du crédit immobilier ? Lorsque vous effectuez un achat, si vous souhaitez consommer produits ou pour l’immobilier, vous pouvez demander un crédit. Pour un achat immobilier, le prêt est très souvent inévitable.

Afin d’obtenir le montant demandé, votre institution financière vous demande de rembourser le montant à l’aide d’un taux d’intérêt chaque mois. Le remboursement du crédit peut vous aider à réduire ce taux d’intérêt. Le pouvoir d’achat est amélioré, mais il est affecté à plus long terme.

Pour ce faire, vous devez faire des comparaisons, des simulations de remboursement de crédit pour voir ce qui est le plus avantageux dans votre situation. Vous pouvez maintenant utiliser notre simulateur gratuit pour découvrir tous vos avantages.

Le remboursement du crédit est ouvert à toute personne souhaitant modifier ses conditions de remboursement en termes de durée ou de taux d’intérêt.

Cependant, il est tout à fait possible que votre remboursement de crédit soit refusé pour plusieurs raisons :

  • Un fichier dans le FIPC (Fichier national d’incident de remboursement de crédit aux particuliers) ou FAC (Fichier central des chèques) ;
  • Un taux d’endettement trop élevé ;
  • Un conflit avec votre créancier.

Quand et comment faire un rachat de crédit immobilier ? Tout d’abord, pour demander un rachat de crédit, vous devez préparer un dossier comme pour une demande de prêt immobilier. Vous devrez ensuite fournir les documents suivants :

  • Votre état matrimonial ;
  • vos revenus et dépenses ;
  • Votre ratio d’endettement (qui ne doit pas être supérieur à 33%) ;
  • Votre immobilier (et l’acte d’achat si vous êtes propriétaire).

Ensuite, vous devez faire vérifier vos garanties financières en cas de non-respect des paiements mensuels du remboursement du crédit. Cela peut comprendre :

  • Une tierce personne agissant à titre de cautionnement ;
  • Une hypothèque sur votre bien immobilier ;
  • Preuve de votre situation financière ;
  • Une preuve que votre situation personnelle est saine.

Après avoir examiné votre solvabilité, l’agence de prêt vous fera une proposition signée qui doit être retourné.

Vous recevrez une notification d’acceptation ou de refus de votre demande dans les semaines qui suivent.

Vous devez garder à l’esprit que la question de la temporalité est importante dans un rachat de crédit, car vous devez tenir compte des coûts associés à ce rachat, qui peuvent être élevés.

Il est bon de savoir qu’aucune loi n’oblige un souscripteur à souscrire une assurance d’emprunt. C’est donc une assurance facultative qui est souscrite par les souscripteurs responsables.

Vous avez l’intention d’acheter de l’immobilier ? Si vous optez pour l’échange de crédits, vous devez en tout cas vous rapprocher d’un professionnel dans ce domaine. Il aura des conseils pertinents à partager avec vous et il vous évitera de commettre des erreurs nuisibles. En outre, des informations utiles pour votre rachat de crédit immobilier sont transmises, cela vous permet d’être orienté dans la bonne direction.

  • Le rachat de crédits est idéal pour retrouver le pouvoir d’achat, car vous supprimez tous les mois paiements.
  • En conséquence, vous aurez un paiement unique et un calendrier adapté à vos revenus, ce qui vous évite de vous retrouver avec beaucoup de dettes.
  • Il est également possible de confier votre projet à un courtier qui aura la tâche de vous trouver une organisation appropriée.

Pour échanger vos crédits, vous devez bien sûr vous attarder sur le taux appliqué afin qu’il soit le plus bas possible. Cela vous permet d’économiser de l’argent, de regagner le pouvoir d’achat et de ne plus être totalement stressé par ces remboursements. Vous savez maintenant que cette solution est très bénéfique pour vos finances et votre avenir.

Quels sont les taux de remboursement du crédit immobilier ? Le rachat de crédit immobilier est le cas le plus courant.

Dans ce cas, faites attention au type de taux que vous aurez une fois le remboursement du crédit accepté.

Il y a trois tarifs différents :

  • Le taux fixe. Ceci est un pourcentage qui est visible au moment de la signature et ne changera pas jusqu’à la fin de votre le remboursement des prêts ;
  • Le taux flottant. Il variera chaque année en fonction d’un indice ;
  • Le TAP est fixe (taux effectif global annuel). Ce pourcentage vous aide à savoir ce que votre prêt vous coûtera globalement. Il comprend le montant de votre prêt et les coûts qui sont greffés.

Les premier et deuxième tarifs peuvent vous être proposés en tant que choix. Quant au troisième taux, il est intéressant de connaître le montant d’argent à rembourser.

Voici un tableau pour vous donner un aperçu des taux d’emprunt actuels au 20 février 2020

Durée de l’emprunt Fourche basse Gamme moyenne Gamme élevée

15 ans 0,64% 1.00% 2.42% 20 ans 0.77% 1.15% 2.77% 25 ans 1.05% 1.40% 2.25%

Selon votre capacité de remboursement, votre banque peut être en mesure de refuser la renégociation de votre prêt. La capacité d’emprunter sera définie autour de plusieurs critères tels que le ratio d’endettement, le reste à vivre ou la contribution initiale.

Quels sont les frais de rachat de crédit immobilier ? Avec le remboursement du crédit immobilier, cependant, vous devrez obtenir un coût total du crédit qui est suffisamment attrayant pour compenser les coûts suivants :

IRA : Prestations de remboursement anticipé

Vous devrez payer ces avantages de remboursement anticipé même si vous les avez négociés en amont, car ces négociations excluent toujours le cas d’un remboursement de crédit immobilier par une banque concurrentielle.

Ils représentent le total des six mois d’intérêt à suivre au moment de la demande de rachat de biens immobiliers, mais ne peuvent excéder 3 % du capital restant dû.

Frais de courtage

Si vous avez fait appel à un courtier de rachat de crédit ou Intermediate in Banking Operations (BIOB) pour vous assister dans vos procédures, ce dernier peut vous facturer des frais correspondant à sa commission. Il est alors désigné comme un agent exclusif.

Dans le cadre d’un rachat de crédit, les frais de courtage varient de 1 % à 5 % du montant du nouveau prêt selon la difficulté technique du dossier.

Frais de garantie

Un rachat de crédit implique un nouveau prêt et donc une nouvelle garantie. En fonction de votre garantie actuelle, les étapes sont différentes.

Si la transaction est garantie par une hypothèque, des frais de notaire sont exigés pour la libération. Ils sont inclus dans le montant total de la transaction.

Il sera alors nécessaire de prévoir l’introduction d’une nouvelle garantie. Si votre garantie actuelle est une garantie d’une institution qui garantit le remboursement du prêt, vous récupérez 75 % du fonds commun de garantie que vous avez payé lors de la signature du premier crédit. Ce montant vous permettra de payer la nouvelle garantie à mettre en place.

Coûts d’assurance

Dans le contexte d’un rachat de crédit immobilier, les institutions financières exigent l’achat d’une assurance d’emprunt. En cas de problème de santé de l’emprunteur, l’assureur prendre le relais dans le remboursement des versements mensuels.

La banque vous proposera automatiquement son assurance collective. Vous pouvez bénéficier d’une délégation d’assurance tierce pour payer moins cher.

En effet, depuis le 1er septembre 2010, la banque n’a plus le droit de refuser un contrat d’assureur si l’assureur offre un niveau de garanties équivalent à celui de son contrat de groupe.

Frais de demande

Comme pour toute transaction bancaire, un rachat de crédit est assujetti au paiement des frais de demande, qui seront payables à la banque ou au courtier qui vous offre le nouveau prêt.

Théoriquement, les frais de demande sont d’environ 1% du montant emprunté. Cependant, dans la pratique et quant au taux, ils peuvent être négociés.

Vous pourrez bénéficier d’une remise ou même d’une exemption, en fonction de la qualité de votre dossier et de votre « profil d’emprunt », et selon votre institution bancaire : la banque vous demandera sûrement de placer vos comptes bancaires dans l’une de ses succursales.

Vous doit être conscient que les frais de demande ne doivent être payés que si votre demande de remboursement est acceptée. Vous ne devriez pas être facturé pour avoir refusé votre demande.

Si vous effectuez le calcul total du coût de remboursement du crédit immobilier, vous arrivez rapidement à 1 000€ ou même 2 000€. Tout dépend des banques et de votre profil d’emprunteur. D’où la valeur d’effectuer une simulation pour voir si la diminution des paiements mensuels est suffisamment intéressante pour l’opération.

Pour cela, vous pouvez utiliser notre simulateur pour obtenir les meilleurs tarifs ou contacter notre équipe d’experts Mes-Allocs pour aller de l’avant plus sereinement dans votre processus.

Les avantages et les inconvénients du rachat de crédit immobilier

Le rachat de crédit immobilier est un processus qui peut offrir des avantages significatifs aux emprunteurs. Il y a aussi quelques inconvénients à prendre en compte.

Avantages du rachat de crédit immobilier :
Réduction des taux d’intérêt : En combinant plusieurs prêts en un seul, vous pouvez réduire les frais d’intérêt globaux que vous paierez sur l’ensemble de vos prêts. Les économies potentielles se situent entre 0,5 % et 1 % selon la durée restante du remboursement et le profil d’emprunt.
Simplification du processus : Avec une seule mensualité pour tous les prêts regroupés, c’est plus facile pour gérer son budget personnel et éviter les oublis de paiement ou retards dans ses remboursements.
Réduction des coûts mensuels : Comme mentionné ci-dessus, la consolidation peut entraîner une baisse considérable des coûts mensuels liés au remboursement des prêts. Cette diminution permet souvent aux emprunteurs davantage de marge financière chaque mois.

Inconvénients potentiels du rachat de crédit immobilier :
Frais supplémentaires : Bien qu’il puisse y avoir une certaine économie grâce à la baisse des intérêts et à l’allongement du délai pour effectuer le remboursement total, de nouveaux frais sont ajoutés (frais administratifs, etc.).
Allongement de la durée : Si vous consolidez plusieurs prêts en un seul, il est probable que la durée du remboursement total sera plus longue. Une extension de la période peut entraîner des coûts d’intérêt supplémentaires.
Ne pas être en mesure d’obtenir le meilleur taux possible : En fonction de l’institution bancaire et du profil emprunteur, obtenir une offre avec des taux meilleurs qu’auparavant n’est pas garanti.

Si vous envisagez un rachat de crédit immobilier ou si vous avez des questions sur les avantages et les inconvénients potentiels pour votre situation spécifique, il faut parler à un conseiller professionnel pour évaluer votre situation financière actuelle et déterminer ce qui pourrait être le mieux adapté pour vos besoins personnels.

Comment choisir la meilleure offre de rachat de crédit immobilier ?

Lorsque vous envisagez un rachat de crédit immobilier, vous devez faire des recherches et comparer les offres disponibles. Voici quelques éléments à prendre en compte pour choisir la meilleure offre possible :

Les taux d’intérêt : Le taux annuel effectif global (TAEG) est l’un des principaux facteurs à considérer lorsque vous comparez les offres proposées par différentes institutions financières. Plus le TAEG est bas, moins le coût global du remboursement sera élevé.
Les frais annexés au regroupement de crédits : Il peut y avoir plusieurs types de frais associés au rachat, comme les frais administratifs, les indemnités ou pénalités liées aux anciens prêts contractuels, … Avant d’accepter une offre, assurez-vous que tous ces détails soient expliqués clairement par votre conseiller financier.
La durée du remboursement : Quelle sera la période totale pour payer tous vos emprunts ? Cela varie selon chaque institution financière, mais aussi en fonction du profil emprunteur (revenu/patrimoine). Il faut trouver l’équilibre entre la vitesse souhaitée pour terminer son remboursement avec la capacité personnelle à honorer ses mensualités dans le temps imparti.
La flexibilité accordée sur les paiements anticipés : Si jamais vous êtes capable d’honorer plus rapidement vos dettes qu’à prévu avant leur terme final et que cela ne génère pas de frais supplémentaires importants, cette possibilité peut être très avantageuse pour allonger votre marge budgétaire.

Le choix de l’offre de rachat dépendra de votre situation financière unique. Vous devez poser toutes les questions nécessaires pour comprendre clairement tous les détails avant d’accepter une proposition. Les conseillers professionnels peuvent vous aider à trouver la meilleure solution pour vos besoins spécifiques, donc n’hésitez pas à demander leur aide si nécessaire !

Les critères d’éligibilité pour un rachat de crédit immobilier

Pour être éligible à un rachat de crédit immobilier, il y a des critères précis à respecter. Voici les principaux points que vous devrez considérer :

Le montant total de vos dettes : Le montant total des prêts contractés doit dépasser une certaine somme pour qu’il soit possible de procéder à un regroupement via le rachat.

La nature des emprunts en cours : Les types d’emprunts éligibles pour le rachat peuvent varier selon la banque ou l’organisme financier. Il faut se renseigner sur chaque offre afin de trouver celle qui correspond le mieux à votre situation personnelle.

Les tensions budgétaires actuelles : Si vous rencontrez des difficultés financières, comme par exemple si vos mensualités sont trop importantes et que cela impacte négativement votre vie quotidienne, c’est généralement considéré comme un élément favorable dans votre demande.

L’âge du demandeur : Certains organismes sont plus restrictifs quant au profil emprunteur lorsqu’ils approchent l’âge limite (parfois fixée entre 65 et 75 ans).

Certains éléments peuvent aussi affecter directement les conditions proposées aux candidats potentiels au rachat. Par exemple, une meilleure cote de crédit permettra souvent d’avoir accès à des taux d’intérêt plus bas.

Gardez aussi en tête que la décision finale quant à l’éligibilité au rachat sera prise par l’institution ou la banque concernée. Les critères présentés ici sont généralement admis comme étant standards, mais chaque cas est unique et doit être considéré individuellement.

Les étapes à suivre pour mettre en place un rachat de crédit immobilier

Une fois que vous avez déterminé que le rachat de crédit immobilier est la solution qu’il vous faut, voici les étapes à suivre pour mettre en place cette opération :

Réalisez une simulation gratuite sur internet ou contactez un conseiller financier.

La première étape consiste à réaliser une simulation de rachat de crédit immobilier auprès d’une banque ou d’un organisme spécialisé. Cette étape permettra de déterminer si l’opération est financièrement viable et si elle peut réellement améliorer votre situation. Il est possible aussi de contacter un conseiller financier qui pourra vous guider dans vos démarches.

Il faudra préparer l’ensemble des documents relatifs aux différents prêts en cours (tableaux d’amortissement, relevés bancaires…) ainsi que tous les justificatifs demandés par la nouvelle institution financière (bulletins de salaire, avis d’imposition…). Plus ces documents seront complets et rapidement accessibles, plus vite avancera le processus.

Après avoir réalisé la simulation et rassemblé l’intégralité des informations nécessaires, il ne reste plus qu’à envoyer sa demande officielle accompagnée de tous les justificatifs exigés par l’institution choisie.

Après examen approfondi du dossier transmis par le demandeur potentiel au rachat, l’institution concernée prendra une décision concernant l’acceptation ou non de sa demande. Si la réponse est positive, un nouveau plan de financement sera proposé au demandeur et il devra signer un nouvel accord avec des clauses différentes de celles du prêt initial.

Dès lors que toutes les étapes précédentes sont validées par le client, il ne reste plus qu’à mettre en place concrètement la procédure de rachat définitif : la banque se chargera alors d’honorer tous les emprunts initiaux auprès des différents organismes financiers pour ensuite mettre en place le nouveau plan de remboursement.

Partager :