3 Conseils pratiques pour réussir son investissement locatif

310
Partager :

L’immobilier est un secteur relativement stable où il est possible d’investir avec succès. Les risques sont très minimes tant les biens immobiliers prennent constamment de la valeur en raison d’une demande sans cesse croissante. En particulier dans les grandes villes, la demande en logements excède toujours l’offre disponible, ce qui fait que l’immobilier locatif a de beaux jours de lui.

Vous voulez investir dans l’immobilier locatif ? Découvrez à travers cet article 3 conseils pratiques pour vous donner toutes les chances de succès.

A lire en complément : L’immobilier : Que faut-il faire avant d’investir en Suisse ?

Choisir une zone à fort potentiel

Pour vous garantir un bon taux d’occupation, un aspect fondamental pour rentabiliser votre investissement, il est important de choisir une zone où la demande en logements est très forte. L’État qualifie ces zones de « tendues » parce que le besoin en logement y est supérieur à l’offre.

Il est recommandé à cet effet d’analyser rigoureusement le type de logements requis dans la zone pour ajuster son investissement locatif en conséquence. Dès lors, vous n’aurez plus à vous faire du souci pour rentabiliser votre investissement.

A voir aussi : Choisissez une maison moderne et parfaitement aménagée

Il s’agit notamment de l’agglomération de Paris et la petite couronne, l’agglomération de Genève (côté français) ainsi que les grandes villes comme Lyon, Marseille, Lille, Montpellier, etc. où les logements coûtent particulièrement cher.

Investir avec la défiscalisation Pinel

Pour encourager la construction de logements dans certaines zones où la demande est particulièrement forte, l’État a mis en place divers dispositifs, dont le dispositif Pinel. Par ce mécanisme, jouissez d’une réduction d’impôt sur le revenu à l’occasion de votre investissement locatif.

Pour réduire ses impôts avec la loi pinel, il faut investir dans l’immobilier neuf ou en état de futur achèvement, dans une zone dite tendue. Aussi, le bâtiment doit avoir de bonnes performances énergétiques, satisfaisant notamment à la réglementation thermique RT 2012 ou aux règles d’attribution du label BBC.

Par ailleurs, il faut prendre en compte le niveau de revenus des locataires qui ne doit pas excéder un certain seuil et respecter le plafond des loyers fixé chaque année selon les zones géographiques. Lorsque votre bâtiment locatif remplit les conditions d’éligibilité aux avantages du dispositif pinel, vous jouissez d’une réduction d’impôts de 12 % si vous louez votre logement sur minimum six ans, 18 % pour neuf ans et 21 % si vous vous engagez à louer votre immeuble locatif pour douze ans au moins.

Recourir à une expertise professionnelle

L’immobilier est un secteur très dynamique où l’assistance d’un professionnel ne sera jamais de trop. En effet, il peut vous être utile aussi bien pour trouver le bien idéal selon vos objectifs, monter un dossier parfait pour le financement bancaire, bénéficier des multiples avantages fiscaux applicables à votre situation, vous assister de bout en bout jusqu’à la réalisation de votre projet et même vous assurer un bon taux d’occupation de votre logement.

De plus, recourir à un professionnel vous évitera certainement de faire des erreurs qui peuvent être préjudiciables pour le succès de votre projet. Quand on considère les forts capitaux qu’implique un investissement locatif, n’hésitez pas à donner à votre projet toutes les garanties de réussite en privilégiant un accompagnement professionnel.

Partager :