3 Conseils pratiques pour réussir son investissement locatif

1387
Partager :

L’immobilier est un secteur relativement stable où il est possible d’investir avec succès. Les risques sont très minimes tant les biens immobiliers prennent constamment de la valeur en raison d’une demande sans cesse croissante. En particulier dans les grandes villes, la demande en logements excède toujours l’offre disponible, ce qui fait que l’immobilier locatif a de beaux jours de lui.

Vous voulez investir dans l’immobilier locatif ? Découvrez à travers cet article 3 conseils pratiques pour vous donner toutes les chances de succès.

A lire aussi : Investir dans l’immobilier neuf à La Roche-sur-Yon : une bonne idée ?

Choisir une zone à fort potentiel

Pour vous garantir un bon taux d’occupation, un aspect fondamental pour rentabiliser votre investissement, il est important de choisir une zone où la demande en logements est très forte. L’État qualifie ces zones de « tendues » parce que le besoin en logement y est supérieur à l’offre.

Il est recommandé à cet effet d’analyser rigoureusement le type de logements requis dans la zone pour ajuster son investissement locatif en conséquence. Dès lors, vous n’aurez plus à vous faire du souci pour rentabiliser votre investissement.

A lire également : Comment le crowdfunding immobilier peut-il vous aider à investir ?

Il s’agit notamment de l’agglomération de Paris et la petite couronne, l’agglomération de Genève (côté français) ainsi que les grandes villes comme Lyon, Marseille, Lille, Montpellier, etc. où les logements coûtent particulièrement cher.

Investir avec la défiscalisation Pinel

Pour encourager la construction de logements dans certaines zones où la demande est particulièrement forte, l’État a mis en place divers dispositifs, dont le dispositif Pinel. Par ce mécanisme, jouissez d’une réduction d’impôt sur le revenu à l’occasion de votre investissement locatif.

Pour réduire ses impôts avec la loi pinel, il faut investir dans l’immobilier neuf ou en état de futur achèvement, dans une zone dite tendue. Aussi, le bâtiment doit avoir de bonnes performances énergétiques, satisfaisant notamment à la réglementation thermique RT 2012 ou aux règles d’attribution du label BBC.

Par ailleurs, il faut prendre en compte le niveau de revenus des locataires qui ne doit pas excéder un certain seuil et respecter le plafond des loyers fixé chaque année selon les zones géographiques. Lorsque votre bâtiment locatif remplit les conditions d’éligibilité aux avantages du dispositif pinel, vous jouissez d’une réduction d’impôts de 12 % si vous louez votre logement sur minimum six ans, 18 % pour neuf ans et 21 % si vous vous engagez à louer votre immeuble locatif pour douze ans au moins.

Recourir à une expertise professionnelle

L’immobilier est un secteur très dynamique où l’assistance d’un professionnel ne sera jamais de trop. En effet, il peut vous être utile aussi bien pour trouver le bien idéal selon vos objectifs, monter un dossier parfait pour le financement bancaire, bénéficier des multiples avantages fiscaux applicables à votre situation, vous assister de bout en bout jusqu’à la réalisation de votre projet et même vous assurer un bon taux d’occupation de votre logement.

De plus, recourir à un professionnel vous évitera certainement de faire des erreurs qui peuvent être préjudiciables pour le succès de votre projet. Quand on considère les forts capitaux qu’implique un investissement locatif, n’hésitez pas à donner à votre projet toutes les garanties de réussite en privilégiant un accompagnement professionnel.

Optimiser la gestion locative pour maximiser les rendements

Une fois votre investissement locatif réalisé, il faut mettre en place une gestion efficace pour maximiser vos rendements et vous éviter des soucis inutiles. Voici quelques astuces qui peuvent vous être utiles :

Le choix d’un bon locataire est essentiel dans l’optimisation de la gestion d’une location. Il faut prendre du temps pour faire les vérifications nécessaires sur ce dernier (revenus, antécédents…) afin de s’assurer qu’il soit sérieux et solvable.

Pour cela, prenez en compte différents éléments tels que les caractéristiques du logement, son emplacement géographique, les tarifs pratiqués par la concurrence… Un loyer mal ajusté peut avoir des conséquences négatives tant sur la rentabilité financière que sur l’occupation du bien.

Il faut s’informer constamment sur l’état général du logement loué ainsi que sur celui des équipements fournis avec celui-ci (chauffage, sanitaires…). Ceci permettra notamment une maintenance préventive qui diminuera les coûts à long terme.

Cette attitude contribue largement à instaurer un climat paisible entre propriétaires et locataires. Pour y arriver facilement, soyez toujours disponible et réactif dès qu’il y a un problème. L’empathie est aussi une qualité recommandée pour instaurer des relations durables et apaisées.

En appliquant ces quelques astuces, vous réussirez à maximiser les rendements de votre investissement locatif en optimisant sa gestion locative. Vous éviterez aussi des problèmes inutiles qui peuvent s’avérer coûteux et préjudiciables pour la rentabilité de votre projet immobilier.

Bien évaluer les risques et les opportunités avant d’investir

Si l’investissement locatif est une solution pour se constituer un patrimoine, il n’en demeure pas moins qu’il comporte des risques et des opportunités. Pour éviter les écueils qui peuvent survenir lors de ce placement, voici quelques éléments à prendre en compte avant d’investir.

Le premier élément à considérer est le marché immobilier local. Il faut être attentif aux tendances du marché (hausse ou baisse) ainsi qu’à la demande locative dans la zone ciblée : si celle-ci est forte, vous aurez plus de chances de louer rapidement votre bien immobilier et donc d’avoir un rendement intéressant.

Il faut déterminer vos objectifs financiers avant toute acquisition immobilière. Effectivement, cela influencera directement les critères de choix du bien concerné (type d’appartement ou maison) et sa localisation géographique. La rentabilité attendue doit aussi être prise en compte afin de déterminer si l’achat représente réellement une opportunité viable.

Faites-vous aider par un professionnel

Face aux nombreux risques liés au secteur immobilier, recourir à l’aide d’un expert est souvent recommandé pour sécuriser son investissement locatif. Un professionnel pourra par exemple réaliser des visites avec vous et attester du bon état général du logement convoité, mais aussi vous conseiller selon la localité choisie ou encore sur les démarches à effectuer.

Il est primordial de bien évaluer les risques et opportunités inhérents à tout projet immobilier avant d’investir. Une bonne analyse du marché local ainsi que la définition claire des objectifs financiers seront autant d’atouts pour parvenir à un investissement locatif optimisé. L’aide et le savoir-faire d’un professionnel peuvent apparaître comme une garantie supplémentaire dans ce type de placement qui comporte plusieurs incertitudes.

Partager :