Comment faire le choix du réseau immobilier ?

116
Partager :

Si vous avez déjà fait un pas dans l’immobilier, vous vous êtes bien rendu compte que d’un côté, on a les bons réseaux de mandataires immobiliers et d’un autre, les mauvais. Oui, ils ne peuvent pas tous vous faire la même proposition, mais comment faire le bon choix ? Ne serait-ce pas un faux jugement si vous mettez tel ou tel réseau dans le panier des mauvais réseaux ?

Le réseau immobilier en quelques mots

Le réseau immobilier ou le réseau de mandataires immobiliers est associé à différents contrats signés avec des professionnels indépendants et élaborés par une agence « mère ». Ces professionnels, on les appelle les mandataires immobiliers. Un mandataire immobilier qu’on appelle aussi un agent commercial en immobilier est une personne physique et il n’est pas salarié de l’agence « mère ». Il est indépendant et c’est ce qui le distingue des agents immobiliers travaillant dans les agences.

A voir aussi : Qui délivre un relevé hypothécaire ?

Le principe du réseau immobilier

Certes, le mandataire immobilier est indépendant, mais il exerce au nom du réseau. Pour faire simple, on peut le voir comme un négociateur immobilier indépendant qui travaille pour le compte du réseau qui est une personne morale. On a ici un réel avantage, car le mandataire garde son indépendance et profite quand même des différents avantages du système du réseau qu’il a choisi.

En effet, même s’il a sa structure, le mandataire immobilier agit au nom du réseau. Ce dernier peut alors lui offrir une formation et un accompagnement personnalisé pour qu’il soit bien présenté auprès de la clientèle. Le mandataire a également à sa disposition tous les outils du réseau et surtout de son accompagnement et son assistance juridique.

A voir aussi : Construire une maison : comment s'y prendre ?

Au vu de ces avantages, vous pouvez vous dire qu’il est vraiment intéressant d’intégrer un réseau. Cependant, vous devez savoir que l’agence « mère », pour faire partie de son équipe, demande une cotisation.

Quel réseau intégrer ?

Il n’y a pas de bon ou de mauvais réseau, mais vous pouvez qualifier un réseau de « mauvais » s’il ne répond pas à vos attentes et si son offre ne vous convient pas tout simplement. Ceci dit, lors de votre choix, il serait judicieux de faire pencher la balance vers un réseau qualifié et reconnu comme https://solution.immo/. Ce conseil est d’autant plus important si vous commencez votre activité. En effet, si le réseau est qualifié et reconnu, il devra avoir une bonne organisation, mettre à votre disposition des outils professionnels et proposer des formations et des accompagnements.

Attention, dans cette panoplie, il y a des réseaux qui peut-être font leur premier pas dans le secteur. Ces réseaux-là, vous pouvez les identifier par le manque de structure ou encore par des concepts « copier-coller » de ceux de la concurrence. Il faudra les éviter, même s’ils promettent 100% de commission.

Confirmer son choix

Avant de signer avec un réseau de mandataires immobiliers, il va bien sûr falloir bien se renseigner sur celui-ci. Même avec toutes les informations que vous pouvez récolter sur lui, vous ne devez pas prendre votre décision en fonction de celles-ci. On vous recommande de prendre contact avec le réseau pour voir ce qu’il peut vous offrir. 

En effet, même si tous ces indépendants sont des mandataires, ils n’ont pas le même parcours et c’est pour cette raison que certains réseaux proposent des contrats différents pour leurs collaborateurs. N’hésitez pas à signer si la proposition répond à vos attentes. Elle devra également vous permettre de gagner votre vie en toute légitimité et en toute légalité. Ne vous laissez pas surprendre par ces réseaux qui promettent de belles commissions, mais qui en retour, peuvent vous mettre la pression de forcer les clients.

Rejoindre un réseau, comment faire ?

Si vous avez pris contact avec le réseau, il devra vous indiquer la démarche à suivre pour rejoindre leur équipe. En tout cas, avant de signer la proposition, vous devez légaliser votre statut en tant qu’indépendant. Pour ceci, il serait judicieux de choisir la micro-entreprise pour sa structure et pour l’exercice en tant qu’auto-entrepreneur. Rassurez-vous : si vous avez choisi un bon réseau, il devra vous accompagner pour ses premières démarches, et ce, même si vous n’avez pas encore signé le contrat.

Partager :