Regrouper ses crédits pour acheter un bien immobilier

60
Partager :

Il peut arriver qu’une opportunité unique se pointe, alors que nous sommes en manque de liquidité. Si c’est le cas, il ne faut pas nécessairement abdiquer immédiatement. Au contraire, il faut trouver la solution qui nous permettra de s’en accaparer. Dans certains cas, il est possible que celle-ci passe par un regroupement de crédits. Voici ce qu’il faut savoir à ce sujet, pour ceux qui désirent acheter une maison ou un appartement, mais qui manque de fonds disponibles.

A la recherche de crédit

La première étape, lorsque l’on désire acquérir un bien immobilier, est de s’assurer du financement nécessaire pour procéder. Sans celui-ci, il ne sert à rien de s’enquérir sur le marché. L’on cherchera à contracter un prêt hypothécaire, afin de couvrir la somme manquante. Mais il est possible que celui-ci soit refusé, simplement parce que nous avons déjà trop de crédits à notre nom et que la totalité des paiements mensuels dépassent notre capacité à emprunter. Cela ne veut pas dire qu’il est impossible d’emprunter.

A lire également : L’importance de l’isolation thermique dans une maison

En effet, dans un tel cas, il faut se tourner vers la solution du regroupement de crédit, qui réduira le montant mensuel à régler. Pour ce faire, la meilleure option est de trouver un spécialiste du crédit, tel que Partners Finances, qui se mettra au travail afin de trouver une institution bancaire qui acceptera de racheter nos crédits, afin de les regrouper en un seul paiement mensuel, plus bas que la totalité de ce que nous payons présentement. Voici comment cela fonctionne, dans le détail.

Pourquoi procéder à un regroupement de crédit pour obtenir un prêt immobilier ?

Un grand nombre de personnes pensent qu’ils ne peuvent accéder à l’achat d’un bien immobilier, simplement parce qu’ils sont trop endettés. Mais ce n’est pas toujours vrai. Le rachat de crédit peut entièrement changer la donne, pour un individu ou une famille, leur permettant ainsi de procéder à l’achat désiré. Cela devient possible, puisque le nouveau détenteur de la dette procède à un allongement de la période de remboursement, ce qui automatiquement réduit le montant mensuel qui doit être remboursé par le consommateur. Dans de nombreux cas, cette dette est désormais soumise à un taux d’intérêt moindre que précédemment, ce qui libère aussi un plus grand montant, disponible pour un nouveau prêt hypothécaire.

A lire également : Les meilleurs quartiers de Bordeaux pour habiter

Cette situation permet aussi de parler à un seul interlocuteur. Il est donc plus simple, pour l’emprunteur d’expliquer ses besoins à la personne en charge de son dossier, afin de trouver une solution ajustée à ses besoins. Pour la banque, c’est aussi une opportunité, car elle gagne ainsi un nouveau client et des entrées d’argent fraîches. De plus, un prêt pour une maison est moins risqué pour une banque, puisqu’elle se retrouvera toujours avec celle-ci, si jamais l’emprunteur ne parvient plus à payer ses mensualités.

L’inclusion du prêt hypothécaire ou une demande subséquente

Il y a deux moyens de procéder, lorsque l’on veut acquérir un bien immobilier, et que l’on a besoin de recourir à un regroupement de crédits, afin d’y arriver. On peut faire entrer le nouveau prêt à l’intérieur du regroupement, lors de la demande initiale, ou on peut faire une nouvelle demande de prêt, une fois le processus du rachat de crédits, complété. C’est le traitement qui variera selon le choix que l’on fait.

Si l’on part du principe qu’une personne n’a uniquement besoin d’un regroupement de crédits que parce qu’il désire acheter un bien immobilier, alors il sera préférable de faire une demande de prêt hypothécaire, accompagnée de la demande du rachat de crédit. Ainsi, la partie administrative sera moins lourde à assumer, et la réponse arrivera rapidement, afin de pouvoir accéder aux fonds pour l’achat de la maison ou de l’appartement en question.

Si une personne a besoin de regrouper ses crédits, parce que la difficulté de paiement est trop importante, à chaque mois, alors il est mieux de s’assurer de cette partie en premier. Après, une fois que l’on connaîtra le montant en moins exigé à chaque mois, pour repayer les dettes, on pourra faire une nouvelle demande prêt hypothécaire, si l’on juge avoir libéré suffisamment de fonds pour pouvoir procéder aux paiements mensuels de celui-ci.

Les demandes de prêts immobiliers sont toujours à un niveau élevé en France

Depuis 2016, le marché de l’immobilier navigue constamment vers de nouveaux sommets. Il n’est donc pas surprenant que tant de Français désirent y entrer, à leur tour. On recherche tout autant des fonds pour une demeure principale que pour une demeure secondaire, sans oublier, bien sûr, les achats de biens dans le but de les louer, par la suite. Une partie de ces demandes s’effectue, à tous les jours, en utilisant le service de regroupements de crédits. Il est donc important de se rappeler qu’il existe cette solution, pour tous ceux qui pensent avoir accumulé trop de crédits divers, au cours des dernières années.

Partager :