Les spécificités des différents types de SCPI

623
Partager :

Si vous êtes ici, c’est que vous devez savoir que SCPI est le sigle pour Société Civile de Placement Immobilier et que c’est un produit financier. C’est une société de gestion qui les gère, mais quand on dit « SCPI », on n’a pas qu’un seul produit. On distingue différents types de SCPI et chaque type de SCPI a ses spécificités.

Les SCPI de rendement

On a ici une appellation assez explicite : une SCPI est dite de rendement quand elle a pour but principal de distribuer des dividendes réguliers à ses associés. Ce sont des SCPI de rendement qu’on rencontre plus sur le marché. C’est le cas des SCPI Iroko. C’est le produit financier qu’on vous conseille si vous voulez avoir un investissement à long terme et si vous acceptez que les revenus et le capital ne soient pas garantis.

A lire en complément : Investir en LMNP : les démarches à suivre pour réussir son projet

Il faut tout de même savoir que dans cette catégorie de SCPI, on a :

  • Les SCPI diversifiées qui a pour intérêt de mutualiser les risques avec la diversification des actifs,
  • Les SCPI de commerces qui se constituent avec des boutiques, des centres commerciaux et des galeries marchandes,
  • Les SCPI de bureaux qui sont composées d’immeubles dans lesquels s’installent les bureaux et les sièges d’entreprises,
  • Les SCPI régionales qui se focalisent sur une région géographique définie,
  • Les SCPI spécialisées qui se concentrent autour des biens appartement à un secteur d’activité en particulier.

A lire aussi : Astuces pour estimer votre bien immobilier en préservant votre vie privée

Les SCPI fiscales

Pour ce type de SCPI, on se penche plus dans un certain type d’immobilier résidentiel répondant à des contraintes mises en place par des dispositifs fiscaux. C’est pour les SCPI fiscaux qu’on profite entre autres de la défiscalisation des revenus potentiels. Il est à préciser tout de même que la réduction d’impôt dépend en grande partie du montant investi et des revenus perçus.

Si vous visez le long terme, on pourra vous conseiller les SCPI fiscales, mais vous devez savoir que la revente de ceux-ci n’est pas possible, ce qui fait que vous serez engagé jusqu’à la dissolution de la SCPI.

Aujourd’hui, dans la catégorie des SCPI fiscales, on a :

  • Les SCPI de déficit foncier pour lequel on peut espérer un avantage fiscal entre 22 et 30% des dépenses de travaux,
  • Les SCPI Malraux dont l’avantage fiscal tourne autour de 17% de l’investissement applicable,
  • Les SCPI Pinel qui offrent un avantage fiscal entre 18 et 21% du montant investi,
  • Les SCPI Denormandie dont le montant de la réduction fiscale peut atteindre les 21% sur une période de 12 ans.

Les SCPI de plus-value

On a ici un autre type de SCPI qui est plus rare. Si le choix des investisseurs ne se porte pas plus sur les SCPI de plus-value, c’est en partie à cause du fait que ces SCPI n’offrent pas de dividendes aux épargnants. On est plus sur une valorisation du prix des parts, c’est pour cette raison qu’on les appelle aussi les SCPI de capitalisation ou de valorisation. En tout cas, si vous n’avez pas besoin de trésorerie immédiate et si vous êtes enclin à faire un investissement sur le long terme, les SCPI de plus-values peuvent tout de même vous convenir.

Partager :