Les solutions pour défiscaliser dans l’immobilier, décryptage des dispositifs en vigueur

821
Partager :

Face à une fiscalité de plus en plus complexe, les investisseurs immobiliers cherchent continuellement des stratégies pour optimiser leur situation fiscale. Plusieurs dispositifs légaux permettent de réduire les impôts tout en se constituant un patrimoine immobilier. Afin de mieux comprendre ces mécanismes et d’en tirer le meilleur parti, pensez à bien vous pencher sur les lois en vigueur et à décrypter les différentes options qui s’offrent aux contribuables. Découvrez les solutions pour défiscaliser dans l’immobilier en passant en revue les dispositifs actuels et les avantages qu’ils procurent pour les investisseurs avisés.

Investissement immobilier : Les dispositifs de défiscalisation

Les différents dispositifs de défiscalisation immobilière sont nombreux et peuvent être adaptés en fonction des objectifs de l’investisseur. Le Pinel, par exemple, permet aux acquéreurs d’un bien immobilier neuf destiné à la location de bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21 % du montant investi sur une période allant de 6 à 12 ans. Pour cela, il faut respecter certaines conditions telles que le choix de la localisation géographique ou encore les plafonds des loyers.

Lire également : Les avantages de la défiscalisation avec les investissements locatifs en montagne

La loi Censi-Bouvard, quant à elle, concerne les résidences services (étudiantes, seniors…) qui offrent au propriétaire une réduction fiscale équivalente à 11 % du prix d’achat HT, étalée sur neuf ans. En contrepartie, l’investissement doit être loué pendant un minimum de neuf ans avec un gestionnaire professionnel agréé.

Quant aux statuts LMNP (Location Meublée Non Professionnelle) et LMP (Location Meublée Professionnelle), ils permettent essentiellement une optimisation fiscale relative aux revenus locatifs générés via ces types de biens. Les avantages fiscaux associés dépendent pour partie du statut choisi ainsi que des conditions entourant l’activité locative exercée.

A lire en complément : Location saisonnière : maximisez vos bénéfices et allégez votre fiscalité

Le Malraux vise spécifiquement la restauration complète d’un immeuble ancien situé dans un secteur sauvegardé classé monument historique ou situé dans un quartier présentant une protection patrimoniale particulière telle qu’une zone protégée faisant suite à une Opération Programmée. Il s’agit donc ici davantage d’une logique patrimoniale que d’une logique de défiscalisation.

Il est donc primordial, avant toute décision, de bien comprendre les conditions d’éligibilité et les limites de chaque dispositif en tenant compte des objectifs patrimoniaux à court mais aussi à moyen terme.

immobilier  défiscalisation

Êtes-vous éligible à la défiscalisation immobilière

Les conditions d’éligibilité à chacun de ces dispositifs varient et il faut les connaître avant d’investir. Effectivement, la plupart des dispositifs ont des exigences spécifiques pour être éligibles.

Le Pinel exige que le bien soit situé dans une zone où l’offre locative est inférieure à la demande, ce qui est déterminé par un classement en zones (zone A bis, zone A et zone B). Les locataires doivent aussi respecter des limites sur leurs ressources et les loyers sont soumis à un plafond précis. Le loueur doit aussi s’engager à louer pendant une période minimum allant jusqu’à douze ans.

Pour bénéficier de la loi Censi-Bouvard, l’appartement doit être neuf ou en état futur d’achèvement (VEFA) et faire partie d’une résidence service exploitée par un gestionnaire professionnel agréé. La location doit se faire meublée avec des équipements complets avant le début du bail commercial qui peut aller jusqu’à 9 ans.

Dans le cas du statut LMNP, certaines conditions sont requises telles qu’un montant annuel maximum au-delà duquel les déficits ne peuvent pas être imputés sur les autres revenus fonciers ainsi qu’un engagement nécessaire selon le régime choisi permettant de valoriser l’amortissement fiscal du bien immobilier acquis.

Pour profiter pleinement des avantages fiscaux liés aux investissements immobiliers Malraux, certains critères essentiels doivent être remplis : le bâtiment doit nécessiter une rénovation totale afin que vous puissiez bénéficier d’une importante réduction d’impôt. La zone où se situe l’immeuble doit être classée monument historique ou située dans une zone de protection patrimoniale.

Investir dans l’immobilier locatif peut offrir des avantages fiscaux considérables. Il faut bien comprendre les conditions associées à chacun des dispositifs pour pouvoir s’y conformer et obtenir le maximum de bénéfices à long terme. Il est donc recommandé de consulter un expert en investissement immobilier pour vous guider sur le choix du meilleur dispositif selon vos objectifs financiers et votre situation personnelle.

Défiscalisation immobilière : Avantages fiscaux

Partager :