Travailler dans une agence immobilière : les inconvénients

1069
Partager :

Le secteur de l’immobilier présente de nombreuses opportunités et attire de plus en plus de personnes. Les agents immobiliers font partie des principaux acteurs du domaine. Ceux-ci peuvent travailler pour le compte d’une agence immobilière ou en tant qu’agent immobilier indépendant. Choisir la première option consiste à opter pour le statut d’agent immobilier salarié. Vous devez toutefois savoir que ce statut présente à la fois des avantages et des inconvénients. Cet article vous dévoile les inconvénients du statut d’agent immobilier salarié.

Comprendre le statut d’agent immobilier salarié

Lorsque vous optez pour le régime salarié, vous allez le plus souvent travailler au sein d’une agence immobilière. Il peut s’agir d’une agence indépendante ou faisant partie d’un réseau de mandataires. L’agent immobilier salarié est donc mandaté en qualité d’employé par une agence immobilière. Il intervient donc au nom de cette agence et toujours pour le compte de celle-ci. Cela implique une subordination à la fois juridique et économique de cet agent. Celui-ci peut être même qualifié de « VRP salarié » (Voyageur, Représentant et Placier). Ce statut permet à l’agent immobilier de gagner rapidement en expérience. Il bénéficie aussi d’un allègement des charges sociales.

A lire en complément : Résiliation de plein droit Visale : conditions et démarches pour propriétaires

Concernant sa rémunération, l’agent immobilier travaillant dans une agence immobilière bénéficie d’un système de rémunération semblable à celui des professionnels du secteur privé. Il perçoit une rémunération mensuelle de la part de l’agence immobilière pour laquelle il travaille. Il peut également percevoir une rémunération supplémentaire. Mais celle-ci n’est pas systématique. On parle de commissions d’agence. Elles dépendent des ventes, des achats et des locations que l’agent immobilier salarié aurait pu contracter pour le compte de son employeur. Ce statut lui offre quelques avantages qui ne sont pas négligeables.

A découvrir également : Quels sont les quartiers de Lyon à éviter ?

Quels sont les inconvénients relatifs au statut d’agent immobilier salarié ?

Travailler dans une agence immobilière présente certains inconvénients. Parmi ceux-ci figurent les conséquences de sa subordination économique et juridique à l’agence immobilière employeur. Un agent immobilier qui travaille pour le compte d’une agence immobilière ne peut démarcher de clients que dans le cadre de son contrat de travail. Il est donc impossible pour ce dernier de bénéficier de sa propre clientèle. Il est tenu par un lien de subordination. Cela pousse d’ailleurs de nombreux agents immobiliers salariés à se reconvertir en négociateurs immobiliers indépendants. Par ailleurs, dans la plupart des cas, l’agent immobilier salarié ne peut avoir qu’un seul mandat. Il ne dispose donc que d’un seul employeur (une seule agence immobilière).

Contrairement à un agent immobilier indépendant, le salaire de l’agent immobilier qui travaille dans une agence immobilière est plafonné. Le montant de ses rémunérations peut être bien inférieur à celui d’un agent immobilier indépendant. Le manque d’autonomie fait également partie des inconvénients du statut d’agent immobilier salarié. Étant mandaté par une agence immobilière, l’agent immobilier salarié a l’obligation de respecter les règles définies par son employeur. Il ne peut donc décider de la gestion de son temps. L’agent immobilier qui travaille pour le compte d’une agence immobilière ne dispose pas d’assez de liberté.

Agent immobilier indépendant : est-ce la meilleure alternative ?

Pour ne pas travailler pour le compte d’une agence immobilière, la plupart des agents immobiliers décident de travailler en indépendant. Ceux-ci préfèrent la flexibilité et la liberté qu’offre le statut d’indépendant. Un agent immobilier indépendant travaille directement de chez lui. Il gère donc son emploi du temps en toute liberté. Celui-ci n’est pas tenu par un quelconque lien de subordination. L’agent indépendant est également maître de sa rémunération qui dépend de ses efforts. Plus il travaille, plus ses transactions immobilières seront importantes. Le chiffre d’affaires de l’agent immobilier indépendant n’a donc aucune limite.

Il dispose de toutes les cartes pour instaurer une véritable relation de proximité avec sa clientèle. Il peut constituer avec le temps un portefeuille client bien fourni. Il faut toutefois préciser que contrairement à l’agent immobilier salarié, l’agent indépendant n’a pas de garanties de percevoir une rémunération mensuelle régulière. Tout dépendra donc de son expérience, de son dynamisme et de l’évolution du marché immobilier.

Partager :