Comment remplir un pré état daté ?

875
Partager :

Si vous envisagez de vendre votre bien en copropriété, il est important de connaître la nouvelle obligation introduite par la loi Alur : fournir au futur acquéreur un ensemble de documents appelé « pré-état daté ». Cette obligation vise à améliorer le niveau d’information des acquéreurs afin qu’ils puissent s’engager en toute connaissance de cause. Dans cet article, nous vous guiderons de manière simple et directe dans le processus de dépôt d’un état pré-daté.

Que contient la déclaration pré-datée ?

Pour savoir comment remplir un pré état daté, voyons ce que doit contenir la déclaration pré-datée. L’article L721-2 du Code de la construction et de l’habitation et l’article 54 de la loi Alur précisent les documents qui doivent être remis à l’acquéreur dans le cadre de l’état des lieux avant même la signature de la promesse de vente. Voici les principales rubriques de l’état pré-daté :

A lire également : Quelle est la quantité d'énergie produite par les panneaux solaires ?

1. Documents relatifs à l’organisation de l’immeuble

Cette rubrique comprend les documents qui fournissent des informations sur la structure de l’immeuble et les règlements. On y trouve généralement le règlement de copropriété, l’état descriptif de division et une fiche synthétique de l’immeuble.

2. Informations financières

Les informations financières sont cruciales pour les acheteurs potentiels. L’état pré-daté doit contenir des informations sur le montant des charges courantes budgétaires et non budgétaires payées par le copropriétaire vendeur au cours des deux exercices comptables précédant la vente.

A lire en complément : Qu'est-ce qu'un syndic bénévole ?

3. Le carnet d’entretien de l’immeuble

Le carnet d’entretien contient des informations essentielles sur l’entretien de l’immeuble, y compris les calendriers d’entretien, l’historique des réparations et tout autre détail pertinent.

4. Notice d’information sur les droits et obligations de la copropriété

Une brochure d’information décrivant les droits et obligations des copropriétaires et le fonctionnement du syndicat de copropriété doit être incluse. Elle aide les acheteurs à comprendre leurs responsabilités en tant que membres de la communauté des copropriétaires.

5. Conclusions du diagnostic technique global (le cas échéant)

Si un diagnostic technique global a été réalisé, les conclusions de cette évaluation doivent également être fournies dans l’état pré-daté. Le diagnostic technique global évalue l’état général du bâtiment, y compris des aspects tels que l’efficacité énergétique, les systèmes électriques et l’intégrité structurelle.

En outre, l’état pré-daté peut nécessiter d’autres documents qui ne sont pas mentionnés ici. Il est essentiel de se référer aux exigences légales spécifiques décrites dans les articles susmentionnés pour une compréhension complète.

Comment obtenir tous les documents ?

Maintenant que vous savez quels sont les documents nécessaires, vous vous demandez peut-être où les trouver. Voici ce qu’il faut savoir :

Depuis le 1er janvier 2015, la loi ALUR impose aux syndicats de créer un extranet accessible aux copropriétaires. Cet extranet sert de plateforme centralisée où les documents importants peuvent être téléchargés et consultés par tous les copropriétaires. Le décret du 23 mai 2019 a encore renforcé cette obligation en précisant une liste minimale de documents devant figurer dans l’extranet. À compter du 1er janvier 2020, l’extranet devra contenir l’ensemble des documents nécessaires à l’établissement de l’état pré-daté.

Pour obtenir les documents nécessaires, vous pouvez demander un accès à l’extranet du syndicat. Cette plateforme doit permettre de retrouver facilement les informations nécessaires sans dépendre uniquement du gestionnaire de la copropriété.

Partager :