Comment contracter un prêt immobilier ?

112
Partager :

Devenir propriétaire d’une maison est en général le rêve commun à toute personne ayant une stabilité financière. Cependant, l’achat du bien immobilier se substitue à un processus d’emprunt auprès des banques. C’est une phase assez complexe qu’il convient d’élucider étape par étape pour en retenir les tenants aboutissant.

Détenir une attestation de finançabilité

Ce document officiel est fourni par le courtier immobilier ou par la banque apte à réaliser le prêt. Il est principalement basé sur l’évaluation du budget de l’acheteur.

A lire aussi : Comment rester informé du prix du M2 à Cherbourg ?

Cette attestation est nécessaire avant toute démarche de prêt, car elle atteste qu’une personne possède les ressources suffisantes pour rembourser une dette sur le long terme.

L’attestation de finançabilité est obtenue après analyse des revenus, de la situation financière, professionnelle et familiale du créancier.

A lire également : Qui délivre un relevé hypothécaire ?

C’est la meilleure façon de s’assurer qu’on est apte à contracter un prêt. Il est recommandé d’opter pour les services d’un expert afin de réaliser sa demande dans de meilleures conditions.

Sur le site : https://www.bdlpromotion.fr/, il est possible de se faire accompagner par une entreprise spécialisée dans la gestion immobilière.

Préparer son dossier de prêt

La contraction de prêt immobilier est souvent sujette à une étude de dossier contenant l’attestation de finançabilité. Ce dossier peut être constitué bien avant la demande de prêt pour augmenter ses chances de recevoir un avis favorable en peu de temps.

En effet, certaines pièces constitutives ne sont pas obligatoirement accessibles au prime abord. Le dossier de prêt comporte :

  • le livret de famille ;
  • les fiches de paies qui sont multiples pour les personnes en contrat à durée déterminée ;
  • les bilans comptables ;
  • les documents de preuve de ses apports.

Tous ces documents nécessitent un peu de temps pour être bien constitués. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de les rassembler au plus tôt.

Obtenir un compromis de vente

Le compromis de vente est le dernier document officiel indispensable pour contracter un prêt immobilier auprès d’une banque.

La signature de ce compromis montre effectivement que le demandeur de prêt s’est engagé à payer une somme donnée au vendeur de bien. C’est sur la base de ce document que la banque peut débloquer les fonds pour conclure l’accord de vente.

Grâce à ce compromis signé, le vendeur ne peut plus se désengager à céder le bien à l’acheteur sur une période allant de 45 à 60 jours.

C’est maintenant avec ces trois dossiers que sont : l’attestation de finançabilité, le dossier de prêt et le compromis de vente, que l’acheteur peut faire sa demande de prêt.

Cette demande peut se faire par l’acheteur lui-même ou par les services d’un courtier immobilier. Les prêts immobiliers se déclinent souvent sous diverses offres.

Il faut donc faire preuve d’attention pour choisir la modalité de paiement la plus adaptée à ses revenus. Néanmoins, pour trouver la bonne offre, il suffit de les comparer.

La comparaison prend en compte le taux immobilier, la durée du crédit, le montant de la mensualité, la transférabilité et l’exonération. C’est à la suite de toutes ces étapes que le prêt immobilier peut espérer être contracté.

Partager :