Comment demander la mainlevée d’une hypothèque ?

32
Partager :

Les banques se garantissent régulièrement contre le risque de défaillance desgarantie légale sur l’immobilier permet à la banque d’obtenir emprunteurs au moyen d’une hypothèque. Cette le remboursement du prêt immobilier en cas d’empêchement par le propriétaire. Cette loi n’est pas définitive et il est possible de libérer l’hypothèque sous certaines conditions.

Quelles sont les conditions de levée d’une hypothèque immobilière ?

A voir aussi : Comment résilier assurance habitation loi Hamon ?

Si vous voulez plus de détails sur le fonctionnement d’une hypothèque, nous vous invitons à lire nos articles détaillés à ce sujet. Dans quels cas une hypothèque peut-elle être renoncée ?

En principe, une hypothèque reste attachée à la propriété tant que la durée du prêt bancaire arrive à échéance avec le prêt. Il reste inscrit dans le dossier des services de publicité foncière une année supplémentaire. Son existence peut être recherchée à partir de l’état hypothécaire attaché à la propriété.

Toutefois, le propriétaire du bien hypothéqué peut demander que le hypothèque être renoncé avant la date d’échéance prévue au moment de l’enregistrement de l’acte. Cette possibilité est réservée à deux situations :

Lire également : Quelle assurance habitation choisir ?

  • en cas de vente de la propriété avant la fin du remboursement du prêt,
  • en cas de remboursement anticipé de la totalité du prêt bancaire (remboursement du crédit, don, encaissements exceptionnels, succession…).

La levée de l’hypothèque élimine l’hypothèque des registres de publicité foncière.

Comment obtenir le prélèvement de l’hypothèque ?

Dans le cas d’une hypothèque conventionnelle , le créancier et le débiteur doivent consentir à rédiger un acte authentique du notaire.

Il se peut que le créancier, l’institution bancaire, s’oppose à la levée de la sûreté. Ensuite, il ne reste qu’une solution, il est nécessaire de demander la libération par le tribunal.

Dans le cas le plus fréquent d’une demande de libération d’un commun accord, il convient de noter que la demande implique les coûts supportés par le propriétaire. Ils sont calculés sur le montant du prêt bancaire dont ils représentent environ 0,8% du montant. C’est environ 1600€ pour un prêt de 200 000 euros. Dans le cas d’une vente de la propriété, les frais sont déduits du prix de vente par le notaire.

Bon à savoir : sachant que l’hypothèque prend fin automatiquement un an après le remboursement intégral du crédit, il est intéressant d’attendre cette période pour éviter les frais de libération. Levée et remboursement d’hypothèques

Il peut être financièrement très intéressant pour le propriétaire d’un titulaire d’un prêt immobilier, de le faire rembourser par sa banque ou par une autre banque.

Dans cette situation, deux cas doivent être distingués :

  • La nouvelle institution veut également une garantie hypothécaire. La libération de l’hypothèque précédente est alors systématiquement demandée. Veuillez noter que le paiement des frais de libération peut être négocié avec la nouvelle banque.
  • Le nouvel établissement requiert une autre garantie telle qu’une banque dépôt. C’est la solution la plus intéressante car il ne sera pas nécessaire de lever l’hypothèque.

Est-il possible de connaître les hypothèques sur la propriété ?

Tout à fait ! Il suffit de demander un statut hypothécaire sur notre site. En quelques clics et jours, vous obtiendrez toutes les informations disponibles directement à partir de la publicité de terrain.

Partager :