Quels sont mes droits en tant que locataire ?

34
Partager :

Nous allons regarder d’abord sur les droits du propriétaire, avant d’examiner certains de ses obligations.

Vos droits en tant que propriétaire

  • Chargement du loyer En tant que propriétaire, vous avez droit à un loyer mensuel. Le montant de ce loyer est défini à l’avance avec le locataire et est également mentionné dans le bail. Vous pouvez indexer ce montant une fois par an. La facturation du loyer ne vous oblige pas à supporter les frais engagés pour l’utilisation normale de l’hébergement (par exemple, les frais de nettoyage).
  • Le droit de protéger le bail et les biens loués Le locataire est tenu de respecter le bail. Si vous ne le faites pas, vous avez le droit d’exiger l’exécution du bail devant le tribunal ou même de résilier le bail. Votre locataire doit également s’occuper du logement qui vous est loué. Tu vois du mal ? Il incombe au locataire de rembourser les dépenses engagées. En tant que propriétaire, vous pouvez également demander une garantie de location pour couvrir tout dommage. En outre, vous pouvez souscrire une assurance locative garantie pour vous protéger contre les loyers impayés et les dommages locatifs.

Su obligations en tant que propriétaire

  • Rédaction d’un bail correct En tant que propriétaire, vous devez établir un bail strict, dans lequel tous les droits et obligations du bailleur (vous) et du locataire sont correctement mentionnés. Ce bail doit être enregistré auprès d’un bureau d’enregistrement, sinon vous renoncerez à certains de vos droits.
  • Location d’une maison en bon état En votre qualité de propriétaire, vous devez mettre à disposition un logement en bon état. Les exigences légales doivent être prises en compte la sécurité, la santé et l’habitabilité. L’hébergement doit avoir des équipements de base tels qu’une cuisine, des toilettes, une baignoire ou une douche et de l’eau courante. Ce point signifie également que les principaux frais d’entretien et de réparation sont à vos frais. Vous devrez également payer pour les réparations dues à l’usure normale ou à la vieillesse.
  • Détention d’un certificat d’efficacité énergétiqueLe propriétaire d’une maison doit être en mesure de présenter un certificat d’efficacité énergétique. Ce CPE informe les locataires sur l’efficacité énergétique de la maison. Établie par un expert, elle est valable pour un maximum de dix ans. Si le certificat de conformité n’est pas requis, il est recommandé. Il peut être obtenu auprès de l’administration municipale et certifie que votre logement est conforme aux normes de logement.

A découvrir également : Comment calculer le nombre de tuile au m2 ?

Partager :